Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société AUPLATA MINING GROUP du 02/11/2020

  02/11/2020 - 07:30

Comptes consolidés de l'exercice 2019


Auplata Mining Group – AMG (Euronext Growth - FR0013410370 - ALAMG) - Communication financière

 

ÉTAT D'AVANCEMENT

Les comptes sociaux et consolidés sont finalisés, ils sont en cours de relecture et de validation auprès des Commissaires aux Comptes du Groupe afin que le Rapport annuel puisse être publié. Dans cette attente, il est présenté ci-dessous un résumé condensé des comptes consolidés1.

Les comptes consolidés au 31 décembre 2019 se composent du périmètre incluant les entités AMG (ex-Auplata) et ses filiales : SMYD, Verdal Reforestage, Armina Ressources Minières, TNRF Holding, Brexia International Ltd, GPMI, AMG Pérou (ex-BGPP) et OSEAD Mining Côte d'Ivoire (détenue à 50%).

Ce résumé condensé tient compte du traitement comptable très spécifique de l'opération d'apport qui a été analysé, conformément à la norme IFRS 3 "Regroupement d'Entreprises " comme une acquisition inversée réalisée par étapes. Le traitement de cette opération, rare et techniquement complexe, a nécessité l'appui et l'intervention de spécialistes en consolidation et en normes IFRS faisant autorité.

Afin d'assurer, tant auprès de ses actionnaires que du marché, la meilleure information et compréhension possible des opérations comptables intervenues, suite à l'application de la norme IFRS 3 " Regroupement d'Entreprises ", le choix du Groupe a été de prendre le temps nécessaire pour fournir, une rédaction aussi précise que possible.

Collège des Commissaires aux comptes (Deloitte & RSM)

" L'audit des comptes tant sociaux que consolidés est en cours, le collège des Commissaires aux comptes finalise la vérification des notes et annexes aux comptes sociaux et consolidés."

 

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ – INFORMATIONS CONDENSÉES

Conformément à la norme IFRS 3 dans le cadre d'une acquisition inversée, les comptes consolidés comparatifs au 31 décembre 2018 sont ceux d'AMG Pérou, considéré comme l'acquéreur au sens comptable.

Les comptes consolidés au 31 décembre 2019 intègrent 12 mois d'activité d'AMG Pérou et 10 mois d'activité d'AMG et ses filiales, considérées comme acquises au sens comptable, conformément à la norme IFRS 3.

L'entrée de périmètre d'AMG et ses filiales a été réalisée sur la base de la valeur comptable des actifs et passifs tels que figurant dans les comptes consolidés du Groupe AMG au 28 février 2019.

En '000€ 31/12/2019 31/12/2018
Chiffre d'affaires 18 832 19 542
     
Achats et services (15 364) (11 511)
Charges de personnel (8 168) (3 696)
Impôts et taxes (306) (523)
Dotations aux amortissements et provisions (5 281) (1 744)
Autres produits et charges d'exploitation 10 349 (641)
Résultat opérationnel courant 62 1 427
     
Produits et charges non récurrents (2 489) 0
Résultat opérationnel (2 427) 1 427
     
Résultat financier (8 650) (6 081)
Résultat courant (11 078) (4 655)
     
Impôt sur le résultat 1 006 960
Quote-part dans les résultats des entreprises mises en équivalence 21 (341)
Résultat après impôts des activités poursuivies (10 051) (4 035)
     
Résultat net des activités non poursuivies 0  
Résultat net (10 051) (4 035)
     
dont part du Groupe (10 048) (4 035)
dont part des intérêts ne conférant pas le contrôle (3) 0

 

  • Compte de résultat 2018

L'exercice 2018 se distingue notamment par une chute des cours des métaux non ferreux dès le 2nd semestre ayant entraîné une diminution du chiffre d'affaires d'AMG Pérou et par conséquent du résultat net. Malgré cette chute des prix, le résultat opérationnel s'élève à 1,4 M€.

Le résultat net s'élève à -4,0 M€. Ce dernier intègre une charge financière non récurrente à hauteur de - 5,8 M€, correspondant à la mise à la juste valeur, conformément à la norme IFRS 9, de la dette contractée par AMG Pérou auprès de la société SAIL pour financer la première augmentation de capital de 5 M€ d'AMG intervenue en juillet 2018. Cette opération souscrite par AMG Pérou était une condition préalable et indispensable à la réalisation de l'apport en nature finalisé le 20 février 2019. Le résultat net retraité de cette opération se monte à 1,8 M€.

  • Compte de résultat 2019

L'exercice 2019 se distingue par l'opération de prise de contrôle d'AMG par les actionnaires d'AMG Pérou. Cette opération de " Regroupement d'Entreprises " (application de la norme IFRS 3) par étapes a été juridiquement finalisée le 20 février 2019.

Le compte de résultat consolidé présente une baisse du chiffre d'affaires de -0,7 M€, provenant exclusivement de l'activité d'AMG Pérou ; elle s'explique principalement par la chute des cours des métaux durant l'année 2019.

Suite à l'obtention de l'Arrêté Préfectoral Complémentaire en date du 21 novembre 2019, les opérations de "hot commissioning" (essais avec la pulpe) de l'Usine de "Dieu Merci" ont pu démarrer, mais il n'y a eu aucune production au titre de l'exercice 2019.

Les charges d'exploitation intègrent tant celles de l'entité AMG Pérou que celles d'AMG. L'exercice 2019 est fortement impacté par des opérations inhabituelles conséquences comptables du "Regroupement d'Entreprises ". À ce titre, compte tenu des normes comptables applicables, les comptes consolidés du Groupe comprennent notamment :

  • L'enregistrement d'un " badwill " de 11,6 M€, partiellement compensé par la moins-value de -3,9 M€ constatée dans les comptes consolidés au titre de la sortie des titres mis en équivalence d'AMG à leur juste valeur ;
  • La constatation de pertes de valeur en produits et charges non récurrentes :
    • 0,9 M€ sur les titres miniers d'AMG Pérou, principalement liée à la baisse des cours des métaux et des perspectives de cours données par la Worldbank,
    • 2,7 M€ d'ajustement sur la valeur des titres miniers détenus par la filiale ARMINA ;
  • Une charge financière non récurrente de - 0,8 M€, correspondant à la mise à la juste valeur, conformément à la norme IFRS 9, de la dette contractée par AMG Pérou auprès de la société SAIL afin de financer la deuxième augmentation de capital de 10,5 M€ d'AMG intervenue en février 2019 ;
  • La reprise de provisions pour litige social et commercial de +1,8 M€.

 

BILAN CONSOLIDÉ – INFORMATIONS CONDENSÉES

Actif (en '000€) 31/12/2019 31/12/2018
Actifs non courants 82 169 24 725
Écarts d'acquisition 0 0
Immobilisations incorporelles 31 867 10 125
Immobilisations corporelles 28 316 7 219
Immobilisations financières 21 799 278
Titres mis en équivalence 0 5 479
Impôt différé 189 1 624
Autres actifs non courants 0 0
     
Actifs courants 11 613 4 401
Stocks et en-cours 1 543 840
Créances commerciales et autres créances 10 047 3 556
Trésorerie et autres équivalents de trésorerie 22 5
     
Actifs destinés à la vente 0 0
     
Total de l'actif 93 783 29 126

 

L'évolution de l'actif du bilan s'explique principalement par l'entrée de périmètre d'AMG, consécutivement à l'opération d'apport.

Les "actifs non courants" augmentent de 57,5 M€ et se composent principalement de :

  • L'unité de production du site de "Dieu Merci", de l'usine d'AMG Pérou, dont la valeur au bilan tient compte de l'enregistrement du crédit d'impôt de 5,8 M€ comptabilisé en déduction de l'actif immobilisé.
  • Des titres miniers, dont la valeur au bilan tient compte de la constatation de pertes de valeur sur les titres miniers d'AMG Pérou et Armina (cf. compte de résultat consolidé 2019).
  • De la prise de participation à hauteur au 31 décembre 2019 de 39,85 % dans le fonds OSEAD qui détient indirectement 37,04% dans la Compagnie Minière de Touissit. L'investissement dans le fonds OSEAD a représenté au 31 décembre 2019 un montant de 20,6 M€ tenant compte d'une dépréciation sur titre OSEAD de 3,4 M€ lié à la baisse du cours au 31 décembre 2019 du sous-jacent (titres de la Compagnie Minière de Touissit).

Les "actifs courants" évoluent de 7,1 M€ et se composent principalement de créances dont celle liée au dossier du crédit d'impôt pour un montant de 5,8 M€.

 

Passif (en '000€) 31/12/2019 31/12/2018
Capitaux propres (part du Groupe) 25 386 7 649
Capital 191 946 154 655
Primes 0 0
Gains et pertes enregistrés en capitaux propres (6 970) 0
Réserves et résultat consolidés (159 590) (147 007)
     
Intérêts ne conférant pas le contrôle (127) 0
     
Passifs non courants 10 852 2 624
Provisions 6 561 2 312
Emprunts dettes financières à plus d'un an 656 0
Impôts différés 2 135 311
Autres passifs non courants 1 500 0
     
Passifs courants 57 672 18 854
Provisions 1 584 0
Emprunts et dettes financières à moins d'un an 36 540 12 478
Dettes commerciales et autres dettes 19 548 6 376
     
Passifs liés à des actifs destinés à la vente 0 0
     
Total du passif et des capitaux propres 93 783 29 126

 

L'évolution du passif du bilan se distingue notamment par les augmentations de capital intervenues en 2019 (augmentation de capital de 10,5 M€ et réalisation de l'apport en nature d'AMG Pérou (ex BGPP) et par la réduction de capital qui a apuré les pertes de l'exercice clos le 31 décembre 2018 pour un montant de 27,4 M€, qui ont eu pour conséquence que le capital social d'AMG soit égal à 191,9 M€. L'application de la norme IFRS 3 du "Regroupement d'Entreprises " a impliqué la sortie des réserves comptables liées à la société apportée d'un point de vue comptable et non juridique, savoir AMG, de sorte que les fonds propres du Groupe se montent au 31 décembre 2019 à 25,4 M€.

Les "passifs non courants" se composent principalement des provisions pour réhabilitation des sites (6,6 M€).

Les "passifs courants" se composent principalement des dettes financières liées au support financier apporté par les actionnaires de référence d'AMG. Du fait de ce soutien, le Groupe n'est pas significativement endetté auprès d'institutions financières. Les dettes commerciales évoluent significativement, et cela en raison des approvisionnements nécessaires à la finalisation de la construction de l'usine de "Dieu Merci" durant le 2nd semestre 2019.

 

PERSPECTIVES 2020

  • AMG Guyane

À la suite de l'obtention de l'Arrêté Préfectoral Complémentaire le 21 novembre 2019, les opérations de "commissioning" ont été finalisées et une première production a été réalisée fin mars 2020. Du fait de la pandémie, l'usine de "Dieu Merci" a été fermée d'avril à mai 2020. Les améliorations techniques qui étaient planifiées au cours du 1er semestre 2020 ont donc été réalisées au cours du 2nd semestre 2020 et ce malgré les difficultés liées à la pandémie, tant à la fois logistiques, que la disponibilité des consultants spécialisés, mais également l'augmentation de certains coûts tel que le transport. Ces efforts ont été récompensés, l'usine de Dieu Merci a repris sa production depuis octobre 2020. Cette reprise production se passe de manière progressive afin de prendre en compte les améliorations techniques apportées sur le site pour arriver à une production nominale de 300 tonnes par jour début 2021.

  • AMG Pérou

Alors que bon nombre d'autres sociétés minières péruviennes ont dû arrêter leurs opérations du fait de la pandémie de la Covid-19, AMG Pérou n'a jamais arrêté sa production et a ainsi pu limiter la baisse du chiffre d'affaires malgré la baisse des cours des matières premières au cours de cette période. AMG Pérou a maintenu ses liquidités à l'équilibre tout en maîtrisant ses coûts et en garantissant à ses salariés les meilleures conditions sanitaires possible.

  • CMT

Depuis le 19 février 2020, réalisation de la prise de participation à hauteur de 100% du fonds OSEAD qui détient indirectement au travers de la société OSEAD Mining Maroc une participation majoritaire dans CMT (37,04 % du capital), cette dernière entre dans le périmètre de consolidation du Groupe et sera de ce fait consolidée intégralement dans les comptes du Groupe au titre de l'exercice 2020.

Bien que CMT accuse une diminution du chiffre d'affaires comparativement aux comptes 2019, celle-ci reste fortement profitable présentant un résultat net semestriel de 49,7 Mdh (soit 4,6 M€ au 30 juin 2020) et devrait produire, toutes choses étant égales par ailleurs, un résultat bénéficiaire significatif au titre de l'exercice 2020.

  • Auplata Mining Group

Le Groupe continue sa stratégie de développement en procédant à l'analyse et l'évaluation de propriétés minières en Afrique et en Amérique du Sud possédant un potentiel en métaux stratégiques plus particulièrement en République Démocratique du Congo et au Maroc.

Le Groupe AMG a aujourd'hui besoin de la confiance de ses actionnaires et de sérénité pour mener à bien la stratégie développée et sa mise en place sur le long terme, et cela dans le contexte actuel de crise sanitaire, social, politique et économique totalement inédit.

 


Fin de communication financière auditée

 

ÉVOLUTION DU GROUPE DU 31 DéCEMBRE 2017 AU 31 DéCEMBRE 2019 - INFORMATIONS ÉCONOMIQUES (NON AUDITÉES)

  • Tableaux d'évolution du Groupe de 2017 à 2019 - Ces tableaux sont une présentation condensée de l'évolution économique qui déroge à la norme IFRS 3 – "Regroupement d'Entreprises", dans la mesure où les chiffres comparatifs 2018 et 2017 présentés ci-dessous sont les comptes consolidés d'Auplata, alors que l'application de la norme IFRS 3 requiert que les comptes comparatifs de 2018 soient ceux d'AMG Pérou tels que présentés dans la première partie ci-dessus.
  • Ces informations ne sont pas couvertes par l'audit des comptes des Commissaires aux comptes du Groupe et n'ont donc pas été revues par ces derniers.
Compte de résultat - En '000€ AMG 31-12-2019 AUPLATA 31-12-2018 AUPLATA 31-12-2017 variation sur 24 mois Commentaires
Chiffre d'affaires 18 832 1 284 4 973 13 859 La variation s'explique par l'arrêt de la soustraitance aurifère en Guyane dès l'année 2018 et l'intégration dès 2019 de AMG Pérou.
Achats et services (15 364) (7 197) (10 562) (4 802) n.a
Charges de personnel (8 168) (886) (191) (7 977) L'augmentation s'explique par l'intégration de AMG Pérou et de l'augmentation des effecifs en Guyane dans le cadre de la construction et de la mise en production de l'usine de Dieu Merci. Le Groupe emploi 76 personnes en Guyane et 270 personnes au Pérou.
Impôts et taxes (306) (21) (354) 48 n.a
Variation nette des amort et provisions (5 231) (3 823) (2 013) (3 218) n.a
Autres produits et charges d'exploitation 6 399 (682) (374) 6 773 La variation s'explique principalement par le Badwill de 11,6 M€ partiellement compensé par une dépréciation sur titres AMG détenus en Mise en équivalence par AMG Pérou.
Résultat opérationnel courant (3 838) (11 324) (8 521) 4 683  
Résultat net (10 051) (19 133) (11 401) 1 350  
           
Actifs - En '000€ AMG 31-12-2019 AUPLATA 31-12-2018 AUPLATA 31-12-2017 variation sur 24 mois Commentaires
Actifs non courants 82 169 57 954 35 976 46 193 L'augmentation se compose des actifs opérationnels de AMG Pérou, des actifs opérationnels d'AMG Guyane (usine Dieu Merci), et de la prise de participation dans le fonds ODEAD détenant 37,04% de CMT, déduction faite d'impairements (-3,5 M€) liés à la chute des cours des métaux et d'un impiarment sur la participation CMT (-3,5 M€) au 31.12.19 suite à la baisse du cours de l'action.
Actifs courants 11 613 3 438 11 252 361 n.a
Actifs destinés à la vente 0 8 606 8 606 (8 606) Reclassement des titres miniers détenus par Amrina en actifs non courants
Total Actif 93 783 69 998 55 834 37 949 Le groupe AMG de par sa stratégie de croissance initiée depuis le second semestre 2018 et sa reprise par les actionnaires TNRF et SAIL, a plus que doublé la valeur des actifs non courants qui sont les actifs nécessaires à la production de futurs cash-flow.
           
Passifs - En '000€ AMG 31-12-2019 AUPLATA 31-12-2018 AUPLATA 31-12-2017 variation sur 24 mois Commentaires
Fonds propres 25 386 46 591 31 196 (5 810) Les fonds propres au 31décembre 2019 sont réduits d'un montant de 19,9 M€ lié à l'auto détention.
Intérêts minoritaires (127) (123) (116)    
Passifs non courants 10 852 7 386 9 995 857 n.a
Passifs courants 57 672 16 144 14 759 42 913 L'augmentation s'explique principalement par les avances et prêts octoyés par les actionnaires et références et parties liées, complétés des passifs non courants de AMG Pérou.
Total Passif 93 783 69 998 55 834 37 949  

 

  • Tableau d'évolution du périmètre du Groupe
Sociétés % de contrôle
31/12/2019 31/12/2018 31/12/2017
AMG
SMYD 100% 100% 100%
AGP - entitée dissoute en 2019 TUP 100% 100%
ARMINA 100% 100% 100%
OMCI 50% 50% 50%
VERDAL REFORESTAGE 66% 66% 66%
AMG PEROU 100% 0% 0%
TNRF HOLDING 100% 0% 0%
GPMI 100% 0% 0%
BREXIA INTERNATIONAL 100% 0% 0%

 

 


AMG en bref
Auplata Mining Group (AMG), constituée en juillet 2004 et coté sur la Bourse de Paris (Euronext Growth) depuis décembre 2006, est un groupe minier polymétallique d'exploration et d'exploitation minière. AMG est présente en Guyane française et, au travers de ses filiales, au Pérou, au Maroc (cotée sur la Bourse de Casablanca) et en Côte d'Ivoire. AMG mène une stratégie industrielle et financière dynamique, durable et novatrice de mise en valeur de gisements de métaux précieux et de base à forts potentiels avec une implication des acteurs locaux. L'objectif du groupe AMG est de produire les métaux de demain nécessaires à la transition énergétique de manière propre et responsable, tout en essayant d'apporter à la France une source d'approvisionnement nationale en métaux stratégiques.
Code ISIN : FR0013410370 – code mnémonique : ALAMG – Classification ICB : 1777 – Gold Mining.
Pour plus d'information sur la société Auplata Mining Group : Auplatamininggroup.com - Twitter : @AUPLATA1

Contact
ACTUS FINANCE

Mathieu Omnes Relations investiseurs [email protected] +33 (0)1 53 67 36 92
Nicolas Bouchez Relations presse nbouc[email protected] +33 (0)1 53 67 36 74

 


1 Il ne s'agit à ce stade que d'un résumé, l'ensemble des informations et explications seront mentionnées dans le Rapport annuel


Cette publication dispose du service "Actusnews SECURITY MASTER".
- SECURITY MASTER Key : lptuY8WcZmiXypqfkphnmmRnb2xkxZLJa2Kaxmdpl5uacJpmmGpmZ5nJZm9mnmdr
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source : AUPLATA MINING GROUP