Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société ARTPRICE du 02/09/2019

  02/09/2019 - 12:45

Artprice by Art Market: les 10 meilleures plus-values au S1 2019 face aux taux négatifs ou voisins de zéro


Les cas de reventes aux enchères démontrent le potentiel financier de l'Art en fonction de la notoriété des artistes, des qualités intrinsèques des œuvres et bien sûr, d'une demande variable au cours du temps. Si le rendement annuel moyen de l'Art atteint +4,6%, pour une durée moyenne de 13 ans, certaines œuvres constituent des investissements beaucoup plus compétitifs, notamment sur le segment contemporain.

Pour thierry Ehrmann, Président et Fondateur d'Artprice: "les artistes les plus rentables du Marché ne sont plus les grands modernes comme au siècle dernier. Les grands acheteurs ont reporté leurs investissements sur les contemporains les mieux établis, sur les grands « classiques » de notre époque. Des artistes aussi fondamentaux que Jean-Michel Basquiat ou Yayoi Kusama, qui constituent un graal pour tout musée et pour tout grand collectionneur, font face à une demande de plus en plus forte et internationale. Cette création contemporaine est propice aux meilleurs investissements. Elle offre des possibilités de plus-values encore inimaginables il y a 20 ans."

L'Art Contemporain génère les meilleures plus-values

La création contemporaine surpasse aujourd'hui les qualités financières de l'Art d'Après-Guerre. Seul un artiste occidental de la période d'Après-Guerre se retrouve dans le top 10 des plus-values enregistrées au S1 2019: Alexander Calder, avec une rare sculpture mobile (Fish), dont le prix est passé de moins de 200.000$ à plus de 17,5m$ depuis la fin des années 80. Les artistes contemporains sont nettement prédominants dans le classement. C'est à eux que l'on doit sept des dix meilleurs cas de reventes obtenus sur le premier semestre 2019, avec des œuvres de Jean-Michel Basquiat, Daniel Buren, Yayoi Kusama, Pierre Soulages et Christopher Wool. L'Art Contemporain (dont l'indice des prix est en hausse de +40% sur le S1 2019) est le segment le plus rentable du Marché de l'Art. Le prix de certaines œuvres a été multiplié par 30, 35, voire par plus de 300 entre deux passages aux enchères.

La détention longue

La volatilité du Marché de l'Art Contemporain est particulièrement propice aux investissements. Elle permet des gains rapides (sur des durées de détention de trois à dix ans) pour certaines signatures très en vogue comme Kaws, George Condo ou Sean Scully. Bien sûr, ces allers-retours rapides aux enchères ne sont pas sans prise de risque concernant les plus jeunes signatures, et il est préférable de miser sur des artistes dont l'œuvre et le second Marché sont tous deux arrivés à maturité.

Les reventes les plus fructueuses sont d'ailleurs affaire de patience et les plus belles prises de valeur se traduisent sur le long terme. Les progressions de prix les plus spectaculaires concernent en effet des œuvres passées en ventes publiques dans les années 80 et 90, et qui repassent à présent en salles. Huit des dix plus-values les plus remarquables de l'année récompensent ainsi des œuvres qui ont commencé à se vendre aux enchères il y a plus de 20 ans.

L'inflation de prix le plus exceptionnel concerne une œuvre Jean-Michel Basquiat, Apex, qui n'avait pas été revue aux enchères pendant 31 ans (elle a changé trois fois de propriétaire entre temps mais en restant dans le circuit privé). Apex est une œuvre majeure, apparue pour la première fois aux enchères en juin 1988, soit deux mois avant la mort de l'artiste. Considérée comme l'une de ses meilleures toiles, elle partait, en 1988, pour 29.400$, intégrant à l'époque le top 10 des meilleures adjudications de l'artiste. La croissance post-mortem des prix n'avait pas encore commencé. Ce n'est que trois ans après la mort de Basquiat que l'une de ses œuvres passait pour la première fois les 100.000$, en triplant allègrement son estimation haute (Red rabbit, 1982, le 11 novembre 1988 chez Sotheby's). Lors de son dernier passage sous le feu des enchères en mars dernier, Apex s'est arrachée pour 10,8m$, affichant une plus-value exceptionnelle de +36.685% en 31 ans.

Rappelons que Jean-Michel Basquiat est le premier et l'unique artiste contemporain dont une oeuvre a dépassé les 100m$ aux enchères (Untitled, 1982, le 18 mai 2017 chez Sotheby's New York). Ce pilier du Marché de l'Art Contemporain – dont l'indice général des prix a progressé de +1.608% depuis 2000 – revient à trois reprises parmi les dix cas de reventes les plus fructueux depuis le début de l'année.

Jean-Michel Basquiat

©thierry Ehrmann - courtesy of Organ Museum / Demeure du Chaos

[https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/09/jean-michel-basquiat-fr.png]

Top 10 des plus-values au S1 2019

© artprice.com

1. Jean-Michel Basquiat: Apex (1986), +36.685% en 31 ans
10.815.000$ le 5 mars 2019 – Sotheby's Londres
29.400$ le 30 juin 1988 – Christie's Londres

2. Daniel Buren: Peinture acrylique blanche (1968), +10.111% en 22 ans

357.400$ le 8 mars 2019 – Phillips Londres

3.500$ le 26 février 1997 – Libert-Castor Paris

3. Alexander Calder: Fish (1952), +8.752% en 32 ans

17.527.000$ le 15 mai 2019 – Christie's New York

198.000$ le 4 novembre 1987 – Sotheby's New York

4. Fengmian Lin: Wisteria, +7.182% en 27 ans

1.321.700$ le 2 avril 2019 – Sotheby's Hong Kong

18.150$ le 1er juin 1992 – Sotheby's New York

5. Yayoi Kusama: Midsummer (1983), +5.840% en 19 ans

427.700$ le 6 mars 2019 – Sotheby's Londres

7.200$ le 30 juin 2000 – Sotheby's Londres

6. Fei'an Yu: Parrot (1945), +5.600% en 29 ans

786.600$ le 2 avril 2019 – Sotheby's Hong Kong

13.800$ le 15 novembre 1990 – Sotheby's Hong Kong

7. Jean-Michel Basquiat: Untitled (1987), +4.617% en 26 ans

1.321.000$ le 5 mars 2019 – Sotheby's Londres

28.000$ le 25 mars 1993 – Christie's Londres

8. Pierre Soulages: Peinture 130 x 89 cm, 2 mars 1961, +3.402% en 32 ans

3.046.900$ le 5 juin 2019 – Sotheby's Paris

87.000$ le 2 juillet 1987 – Sotheby's Londres

9. Christopher Wool: Untitled (1986), +3.324% en 21 ans

630.000$ le 27 juin 2019 – Phillips Londres

18.400$ le 13 novembre 1998 – Christie's New York

10. Jean-Michel Basquiat: Soothsayer (1983), +2.924% en 17 ans

998.000$ le 5 mars 2019 – Sotheby's Londres

33.000$ le 28 juin 2002 – Christie's Londres

Deux artistes français vivants parmi les plus rentables

Deux artistes français encore en activité, Pierre Soulages et Daniel Buren, se démarquent grâce à l'ouverture du Marché international. Ils comptent parmi les rares artistes contemporains français parvenus à se faire un nom et une cote en dehors de l'Hexagone, notamment à New York d'où ils tirent, chacun, leur record personnel (10,6m$ obtenus pour Soulages en novembre 2018 chez Christie's et 2,1m$ pour Buren en mai dernier chez la même maison de ventes). Le style abstrait de Soulages et celui, minimaliste, de Buren correspondent à deux tendances actuellement fortement recherchées sur le Marché de l'Art américain.

La plus-value emportée par Peinture acrylique blanche sur tissu rayé blanc rouge (1968) de Daniel Buren est particulièrement remarquable. Le prix de cette œuvre a été multiplié par 102 en 22 ans, autant d'années nécessaires pour que la demande se consolide à l'étranger. La plupart des œuvres de qualité de Buren se vendaient mal jusque là à New York, lorsqu'elles n'étaient pas tout simplement ravalées.

Par ailleurs, la Peinture acrylique blanche sur tissu rayé blanc rouge est passée aux enchères au bon moment, alors que Daniel Buren installait une oeuvre monumentale sur la High Line de New York. L'artiste a signé la Grosse Pomme, en faisant flotter au-dessus des New-yorkais des milliers de drapeaux portant ces rayures colorées de 8,7 cm qui lui sont si caractéristiques (exposition En Plein air visible jusqu'en mars 2020). Une actualité idéale pour convaincre les New-yorkais d'acheter le vétéran français du Minimalisme.

Comme pour les marchés d'actions, l'Art demande un suivi permanent de la part du collectionneur concernant l'actualité des artistes. La construction d'une cote repose avant tout, comme pour les marchés d'actions, sur l'information. C'est elle qui permet de saisir le moment le plus opportun pour une revente et la place de marché la mieux adaptée à la réalisation de la meilleure plus-value possible.

Copyright 1987-2019 thierry Ehrmann www.artprice.com - www.artmarket.com

Au sujet d'Artron :

Partenaires depuis 2009, Artron et Artprice ont signé en octobre 2018 un accord historique pour créer une "nouvelle route de la soie de l'art", cette alliance s'inscrivant dans le plan "One Belt One Road" (OBOR) / "Belt and Road Initiative" (BRI), lancé en 2013 et connu en Europe sous le nom de "Nouvelle Route de la Soie".

Artprice couvre le monde entier et notamment la Chine avec son fidèle partenaire institutionnel Artron Art Group (Artron) fondé en 1993 et présidé par son Fondateur Mr Wan Jie qui est le plus grand imprimeur de livres d'art au monde, avec plus de 60 000 livres et catalogues de ventes aux enchères et un volume de publications total de 300 millions par an.

A propos d'Artprice :

Artprice est cotée sur Eurolist by Euronext Paris, SRD long only et Euroclear : 7478 - Bloomberg : PRC - Reuters : ARTF.

Découvrir Artprice en vidéo : https://fr.artprice.com/video

Artprice fut fondée en 1997 par thierry Ehrmann qui est son PDG. Artprice est contrôlée par le Groupe Serveur créé en 1987. Voir biographie certifiée de Who's who © :
https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2019/03/2019-bio-whoswho-thierry-ehrmann.pdf

Artprice est le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l'Art avec plus de 30 millions d'indices et résultats de ventes couvrant plus de 700 000 Artistes. Artprice Images® permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l'Art au monde, bibliothèque constituée de 126 millions d'images ou gravures d'oeuvres d'Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens.

Artprice enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 6300 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l'Art pour les principales agences et 7200 titres de presse dans le monde. Artprice met à la disposition de ses 4,5 millions de membres (members log in), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des oeuvres d'Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l'article L 321.3 du Code du Commerce).

Artprice, labellisée par le BPI pour la deuxième fois en novembre 2018, développe son projet de Blockchain sur le Marché de l'Art.

Le Rapport Annuel Artprice du Marché de l'Art mondial 2018 publié en mars 2019 : https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2018

Le Rapport du Marché de l'Art Contemporain 2018 d'Artprice :
https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-contemporain-2018

Sommaire des communiqués d'Artprice :

http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm

https://twitter.com/artpricedotcom

Suivre en temps réel toute l'actualité du Marché de l'Art avec Artprice sur Facebook et Twitter :

https://www.facebook.com/artpricedotcom 4,5 millions d'abonnés

https://twitter.com/artpricedotcom & https://twitter.com/artmarketdotcom

http://artmarketinsight.wordpress.com/

Découvrir l'alchimie et l'univers d'Artprice http://web.artprice.com/video dont le siège social est le célèbre Musée d'art contemporain Abode of Chaos dixit The New York Times / La Demeure du Chaos: https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013

https://vimeo.com/124643720

Musée d'Art Contemporain siège social d'Artprice :

https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

(3,9 millions d'abonnés)

Contact ir@artprice.com


Cette publication dispose du service "Actusnews SECURITY MASTER".
- SECURITY MASTER Key : yGxwlpxuYW2dxnGdashpZ2FsmmdmmWKcZmnIk5dpZsiZZ5qWxZlom5jIZm5qnW1q
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source : ARTPRICE