Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société ANTALIS (ex ANTALIS INTERNATIONAL) du 20/05/2020

  20/05/2020 - 08:00

Résultats annuels 2019 et 1er trimestre 2020


Communiqué de presse

Boulogne-Billancourt, le 20 mai 2020

Résistance des résultats opérationnels dans un contexte de marchés très difficiles

en 2019, accentué par l'environnement spécifique à Antalis concernant

sa structure actionnariale et la défaillance de certains de ses fournisseurs

Chiffre d'affaires à 2 074 M€ en baisse de 8,6 % en données comparables, marge d'EBITDA à 2,6 %

  • Chiffre d'affaires à 2 074 M€ en baisse de 8,6 % à données comparables (-10,3 % en données publiées)
  • Marge brute à 506 M€ en repli de 8,4 % à données comparables (-9,7 % en données publiées) ; légère amélioration du taux de marge brute à 24,4 % (+0,2 pt)
  • Contribution de l'Emballage et de la Communication Visuelle à la marge brute totale en progression de 2 points à 39 %
  • EBITDA à 54 M€ en baisse de 27 % en données comparables et en données publiées ; taux de marge d'EBITDA à 2,6 % (-0,6 point)
  • Endettement financier net à 346 M€
  • Résultat net en perte de 72 M€

Données financières après application de la norme IFRS 16

  • EBITDA à 96 M€ soit un taux de marge d'EBITDA de 4,6 %
  • Résultat net en perte de 76 M€ incluant 58 M€ de charges non récurrentes
  • Endettement financier net à 460 M€

Résultats opérationnels du 1er trimestre 2020 avant IFRS16

  • Impact de la crise du Covid-19 à partir du mois de mars, principalement en Europe du Sud, France, Royaume-Uni et Asie
  • Chiffre d'affaires à 481 M€ en recul de 12,8 % en données comparables
  • EBITDA à 7,4 M€ en baisse de 7,7 M€ par rapport à 2019 ; marge d'EBITDA à 1,5 % malgré l'augmentation du taux de marge brute à 24,7 % et une baisse des coûts de 8,2 % sur la période

Hervé Poncin, Directeur général d'Antalis a déclaré : « L'environnement économique a été très perturbé en 2019 dans de nombreux pays où Antalis est présent (Royaume-Uni, Chili, France, Hong Kong, etc.) additionné à un marché du papier en forte baisse en Europe de -8 % et dans un contexte de liquidation judiciaire de son actionnaire de contrôle et de la défaillance de certains fournisseurs. Le groupe a néanmoins résisté en protégeant son taux de marge, grâce notamment à la contribution croissante des activités Emballage et Communication Visuelle à 39 % de sa marge brute totale, et à la flexibilisation de sa base de coûts. Notre chiffre d'affaires est donc en retrait à 2 074 millions d'euros et le taux de marge d'EBITDA s'établit à 2,6 %. Le premier trimestre s'inscrit également en recul de chiffre d'affaires avec l'impact défavorable de la crise du Covid-19 sur la demande dans les pays d'Europe de l'ouest et du sud compensé par l'activation de nombreuses actions de baisse des coûts, l'EBITDA se montant à 7,4 M€. »

Compte de résultat consolidé (indicateurs opérationnels à méthodes comptables comparables)

Le conseil d'administration, réuni le 19 mai 2020, a arrêté les comptes consolidés de l'exercice 2019.

   2019
 avant IFRS16
 2018 Δ Δ    2019
 après IFRS 16
 2018
  En données publiées En données comparables(1)  
en millions of euros      
Chiffre d'affaires 2 074,0 2 311,0 -10,3 % -8,6 %   2 074,0 2 311,0
Marge brute 505,6 560,2 -9,7 % -8,4 %   505,6 560,2
Taux de marge brute 24,4 % 24,2 % 0,2 pt -   24,4 % 24,2 %
EBITDA 54,1 74,7 -27,6 % -27,2 %   96,1 74,7
Marge en % 2,6 % 3,2 % -0,6 pt     4,6 % 3,2 %
Résultat opérationnel courant 31,2 52,6 -40,7 % -40,9 %   35,7 52,6
Marge en % 1,5 % 2,3 % -0,3 pt     1,7 % 2,3 %
               
Résultat net – part du groupe   (75,9) (29,8)
Résultat net dilué par action en euro   (1,08) (0,42)
Nombre moyen dilué d'actions   70 506 985 70 951 156

(1) La variation en données comparables retraite les impacts calendaires, de change et de périmètre (en particulier l'impact négatif sur le chiffre d'affaires pour 44 millions d'euros de la cession de la filiale Afrique du Sud en octobre 2018)

Le tableau ci-dessous détaille l'incidence de la première application d'IFRS 16 en année pleine sur les principaux indicateurs dans les comptes 2019 :

 
 
en millions d'euros
 2019 avant IFRS 16 Annulation des charges de loyer Amortissement des droits d'utilisations Charges financières liées aux dettes de loyer  
 2019 après IFRS 16
Chiffre d'affaires 2 074,0       2 074,0
Marge brute 505,6       505,6
Taux de marge brute 24,4 %       24,4 %
EBITDA 54,1 42,0 - - 96,1
Marge en % 2,6 %       4,6 %
Résultat opérationnel courant 31,2 42,0 (37,5) - 35,7
Marge en % 1,5 %       1,7 %
Résultat net – part du groupe (72,0) 42,0 (37,5) (8,3) (75,9)
Endettement financier net 345,7     114,6 460,3

Le chiffre d'affaires d'Antalis s'établit à 2 074 millions d'euros, en retrait de 10,3 % par rapport à 2018 (-8,6 % à données comparables). Cette baisse traduit essentiellement le recul des volumes en Papiers dans un marché européen en baisse d'environ 8 %, accentué par l'impact négatif de la liquidation judiciaire en 2019 d'un fournisseur important en papiers graphiques et recyclés qui représentait environ 4 % des achats du groupe. Il intègre également l'effet négatif de la cession des filiales du groupe en Afrique du Sud qui avaient contribué au chiffre d'affaires 2018 à hauteur de 44 millions d'euros. L'impact net des devises est légèrement positif de l'ordre de 4 millions d'euros principalement lié à l'appréciation du franc suisse et de la livre sterling par rapport à l'euro.

La marge brute s'établit à 506 millions d'euros, en retrait de 9,7 % (-8,4 % en données comparables). Cette évolution résulte principalement de la baisse de l'activité Papiers en volume accentuée par une érosion des prix du papier au cours de l'année 2019, due à la baisse significative des prix de la pâte à papier sur la même période. Le taux de marge brute augmente de 0,2 point par la combinaison d'une bonne tenue de ce taux dans l'activité Papiers, de son augmentation en Emballage et Communication Visuelle, ainsi que celle de leur poids relatif dans le total de marge qui continue d'augmenter année après année pour atteindre 39 % en 2019 (+2 points par rapport à 2018).

L'EBITDA s'établit à 54 millions d'euros avant IFRS16 en baisse de 27,6 % (-27,2 % en données comparables) par rapport à 2018. Le taux de marge d'EBITDA s'établit à 2,6 % (-0,6 point), la baisse de la marge brute étant partiellement compensée par celle des coûts fixes et variables.

Le résultat opérationnel courant s'élève à 31,2 millions d'euros avant IFRS16 (-40,7 %).

Les autres produits et charges opérationnels s'élèvent à 58 millions d'euros incluant principalement des coûts de restructuration, des pertes de valeurs d'actifs et des coûts liés à la mise en place de la nouvelle structure actionnariale.

Après prise en compte de l'incidence sur le résultat net de la première application de la norme IFR16 (?3,9 millions d'euros en année pleine), des frais financiers et des impôts, la perte de l'exercice s'élève à 75,9 millions d'euros comparée à une perte de 29,8 millions d'euros en 2018.

L'endettement financier net hors dettes de loyer s'établit à 346 millions d'euros au 31 décembre 2019, en hausse de 58 millions d'euros par rapport au 31 décembre 2018. Cette augmentation s'explique notamment par la baisse de l'EBITDA, le coût élevé du financement, les frais de restructuration et l'incidence de l'évolution défavorable du poste fournisseurs sur le besoin en fonds de roulement avec une réduction d'environ 6 jours par rapport à fin décembre 2018.

Les procédures d'audit ont été effectuées et le rapport d'audit relatif à la certification est en cours d'émission.

Chiffres clés par zone géographique (à méthodes comptables comparables)

en millions of euros 2019 2018 Variation
Chiffre d'affaires      
Principaux Pays européens 1 063,7 1 179,4 -9,8 %
  • Royaume-Uni et Irlande
  • Allemagne & Autriche
  • France
542,2
283,4

238,4
594,8
309,3

275,3
-8,8 %
-8,4 %
-13,5 %
Reste de l'Europe 865,4 929,6 -6,9 %
Reste du Monde 145,1 202,0 -28,2 %
Total 2 074,0 2 311,0 -10,3 %
Marge brute
Principaux Pays européens
Reste de l'Europe
Reste du Monde
 
242,6
220,7
42,3
 
267,8
235,4
57,0
 
-9,4 %
-6,2 %
-25,8 %
Total 505,6 560,2 -9,7 %
EBITDA      
Principaux Pays européens
  • Marge d'EBITDA
27,6
2,6 %
38,4
3,3 %
-28,1 %
-0,7 pt
Reste de l'Europe
  • Marge d'EBITDA
22,1
2,6 %
28,2
3,0 %
-21,6 %
-0,4 pt
Reste du Monde
  • Marge d'EBITDA
4,3
3,0 %
8,1
4,0 %
-47,3 %
-1,0 pt
Total 54,1 74,7 -27,6 %
  • Principaux Pays Européens

Les principaux pays européens ont généré un chiffre d'affaires de 1 064 millions d'euros, en baisse de 9,8 % reflétant des volumes de papier en baisse de l'ordre de -8 % à -10 %, l'impact négatif, principalement en France, de la liquidation judiciaire d'un fournisseur important en papiers graphiques et recyclés et de marchés plus difficiles au second semestre en Emballage.

Le Brexit a continué à peser sur la consommation au Royaume-Uni tout au long de 2019 en particulier en Communication Visuelle, secteur lié à la grande distribution.

La marge brute s'établit à 243 millions d'euros, en baisse de 9,4 %, représentant un taux de marge brute de 22,8 %, stable par rapport à 2018.

L'EBITDA s'élève à 27,6 millions d'euros, en baisse de 28,1 % (-8,2 % à données comparables) avec un taux de marge d'EBITDA de 2,6 % (-0,7 point vs 2018) reflétant la baisse de la marge partiellement compensée par celle des coûts, notamment la poursuite de la flexibilisation de la chaine logistique au Royaume-Uni.

  • Reste de l'Europe

Le chiffre d'affaires de la zone s'élève à 865 millions d'euros, en baisse de 6,9 %. Cette baisse reflète également la baisse des volumes en papiers cumulée à une érosion des prix de vente en papiers.

La marge brute s'établit à 221 millions d'euros, en baisse de 6,2 % avec un taux de marge brute de 25,5 %, en légère augmentation de 0,2 point par rapport à 2018.

L'EBITDA à 22 millions d'euros est en retrait de 21,6 %. L'Italie, les pays de l'Est et en particulier les pays baltes ont continué à améliorer leurs performances, notamment grâce à la croissance de l'Emballage. Le taux d'EBITDA s'établit à 2,6 %, en baisse de 0,4 point par rapport à 2018.

  • Reste du Monde

Le chiffre d'affaires de la zone s'établit à 145 millions d'euros, en baisse de 28,2 % reflétant l'impact négatif pour 44 millions d'euros de chiffre d'affaires suite à la cession des filiales en Afrique du Sud, le fort impact des troubles sociaux et économiques sur la consommation et les devises en Amérique Latine au dernier trimestre 2019 (Chili, Bolivie, Pérou) ainsi qu'à Hong Kong. Toutefois, l'activité Emballage en Amérique Latine a continué à croître profitablement.

La marge brute s'établit à 42 millions d'euros, en baisse de 25,8 % reflétant également l'impact de la cession des filiales en Afrique du Sud et représente un taux de marge brute de 29,1 %, en hausse de 0,9 point par rapport à 2018.

L'EBITDA s'établit à 4,3 millions d'euros, en baisse de 47,3 % reflétant l'impact de la cession des filiales en Afrique du Sud et des taux de change, avec un taux de marge d'EBITDA de 3,0 %, en baisse d'un point par rapport à 2018.

Chiffres clés par secteur d'activité

  Chiffre d'affaires Marge brute Marge brute/chiffre d'affaires
En millions d'euros 2019 2018 Variation 2019 2018 Variation 2019 2018 Variation
Papiers 1 374,8 1 580,7 -13,0 % 307,3 355,9 -13,7 % 22,4 % 22,5 % -0,1 pt
Emballage 497,9 517,2 -3,7 % 140,8 144,4 -2,5 % 28,3 % 27,9 % 0,4 pt
Communication Visuelle 201,3 213,1 -5,5 % 57,5 59,9 -4,0 % 28,6 % 28,1 % 0,5 pt
TOTAL 2 074,0 2 311,0 -10,3 % 505,6 560,2 -9,7 % 24,4 % 24,2 % 0,2 pt
  • Papiers

En 2019, le marché européen du papier a baissé de l'ordre de -8 % en volume et a également été affecté par des baisses de prix de l'ordre de -6 % entre le premier et le dernier trimestre, elles-mêmes liées à la forte baisse des prix de la pâte à papier. Dans ce contexte déflationniste, Antalis a réalisé un chiffre d'affaires de 1 375 millions d'euros, en baisse de -13 %. Il reflète également l'impact négatif de la liquidation d'un fournisseur français en papiers graphiques et recyclés, ainsi que le dépôt de bilan d'un deuxième fournisseur de papiers fins, lui-même finalement repris par son équipe de direction.

La marge brute s'établit à 307 millions d'euros en baisse de 13,7 % avec un taux de marge néanmoins stable dans le contexte difficile décrit ci-dessus à 22,4 %.

  • Emballage

Le marché de l'emballage en Europe a continué sa dynamique positive au premier semestre puis a sensiblement fléchi au deuxième semestre, notamment en Allemagne avec le « Dieselgate » et le ralentissement économique général en Asie puis en Europe, notamment au Royaume-Uni sous l'effet du Brexit. Antalis a réalisé 498 millions de chiffre d'affaires sur ce marché en 2019, en baisse de -3,7 % tout en améliorant son taux de marge brute de 0,4 point par rapport à 2018. Il reflète le déploiement de notre projet axé sur des produits et services à valeur ajoutée pour des clients locaux et internationaux.

La marge brute s'établit au global à 141 millions d'euros et représente 28 % de la marge totale du groupe.

  • Communication Visuelle

Le chiffre d'affaires de la Communication Visuelle s'établit à 201 millions d'euros, en baisse de 5,5 % par rapport à 2018, reflétant le ralentissement du marché en 2019, notamment au Royaume-Uni.

La marge brute s'établit à 58 millions d'euros, en baisse de 4 % par rapport à 2018, traduisant une amélioration du taux de marge de +0,5 point, due à la focalisation commerciale sur les segments à plus forte marge de l'impression grand format. La Communication Visuelle représente 11 % de la marge totale du groupe.

  • e-commerce

Antalis a réalisé un chiffre d'affaires de 308 millions d'euros via ses e-plateformes (sites de vente en ligne, EDI). Le taux de pénétration en termes de lignes de commandes stock via ses e-plateformes s'établit à 37 % (+1,4 point par rapport à 2018 sur les sites de vente en ligne).

En 2019, Antalis a continué de déployer la nouvelle version de son site de e-commerce dans les principaux pays d'Europe. L'augmentation des services digitaux et la présence sur les réseaux sociaux renforcent la satisfaction des clients d'Antalis et permettent une prospection accrue.

Principaux indicateurs opérationnels au 31 mars 2020

en millions d'euros 3m 2020 3m 2019 Δ
en publié
Δ
en données comparables(1)
Chiffre d'affaires 480,8 551,3 -12,8 % -13,5 %
Marge Brute 118,7 134,5 -11,7 % -12,6 %
Taux de marge en % 24,7 % 24,4 % +0,3 pt  
EBITDA 7,4 15,1 -51,0 % -56,6 %
Marge en % 1,5 % 2,7 % -1,2 pt  

(1) La variation en données comparables retraite les impacts de change, calendaires et de périmètre.

Le tableau ci-dessous détaille l'incidence de l'application de la norme IFRS 16 sur ces principaux indicateurs au 31 mars 2020 :

 
 
en millions d'euros
Mars 2020 avant IFRS 16 Annulation des charges de loyer Amortissement des droits d'utilisations Mars 2020 après IFRS 16
Chiffre d'affaires 480,8     480,8
Marge brute 118,7     118,7
Taux de marge brute 24,7 %     24,7 %
EBITDA 7,4 6,6 - 14,0
Marge en % 1,5 %     2,9 %

L'impact de la crise économique due à la pandémie du Covid-19 a commencé à se matérialiser fortement à partir du mois de mars dans tous les pays et en particulier en Europe du sud et de l'ouest, après l'Asie impactée dès janvier. Le marché du papier en Europe à fin mars s'inscrit en baisse de l'ordre de -7 % et le marché de la Communication Visuelle a commencé à fortement reculer sous l'effet des annulations des événements publics et des mesures de confinement.

À fin mars, le chiffre d'affaires d'Antalis s'établit ainsi à 481 millions d'euros, en retrait de 13,5 % en données et à méthode comparables (-12,8 % en publié). L'impact des devises sur l'évolution du chiffre d'affaires de la période est négligeable.

La marge brute s'établit à 119 millions d'euros, en recul de 12,6 % en données et à méthode comparables (-11,7 % en publié). Le taux de marge brute progresse à 24,7 % (+0,3 point), en partie dû au renforcement du poids des secteurs à marge plus élevée de l'Emballage et de la Communication Visuelle.

Malgré la poursuite de la baisse importante des coûts commerciaux et logistiques, l'EBITDA avant IFRS16 s'élève à 7,4 millions d'euros, en recul de 56,6 % en données et à méthode comparables (?51,0 % en publié). Le taux de marge d'EBITDA s'établit à 1,5 % (-1,2 point).

Chiffre d'affaires par zone géographique

en millions d'euros 3m 2020 3m 2019 Δ
en publié
Chiffre d'affaires      
Principaux Pays Européens 248,8 288,1 -13,6 %
Reste de l'Europe 204,1 227,1 -10,1 %
Reste du Monde 27,9 36,1 -22,7 %
TOTAL 480,8 551,3 -12,8 %

Sur les trois premiers mois de l'exercice, les Principaux Pays Européens (Royaume-Uni & Irlande, France, Allemagne & Autriche) ont généré un chiffre d'affaires de 249 millions d'euros en retrait de 13,6 %. Cette baisse reflète l'impact de la crise liée à la pandémie du Covid-19, en particulier dans cette zone géographique, ainsi qu'un comparatif défavorable sur le premier trimestre 2020, la défaillance de deux fournisseurs importants du Groupe ayant commencé à avoir un fort effet à partir du deuxième semestre 2019.

Le chiffre d'affaires de la zone Reste de l'Europe s'élève à 204 millions d'euros, en baisse de 10,1 %. L'activité dans cette zone a été à ce stade proportionnellement moins impactée par la pandémie du Covid-19.

Le chiffre d'affaires de la zone Reste du Monde s'établit à 28 millions d'euros en baisse de 22,7 % en données publiées (-17,7 % à taux constant) reflétant le fort ralentissement en Asie à cause de la pandémie ainsi que la forte baisse de toutes les devises en Amérique du sud.

Perspectives

Alors que les effets négatifs sur l'économie mondiale de la pandémie en cours du Covid-19 pèsent sur les activités du groupe, leurs durées et leurs amplitudes suivant les pays sont encore incertaines, ainsi que les scenarii de sorties de crise. Il est à noter une grande hétérogénéité de ces effets selon les 39 pays dans lesquels le groupe exerce ses activités en Europe et dans le monde. Il n'est donc pas possible de se prononcer à ce stade sur les perspectives 2020 pour Antalis.

Comme annoncé le 31 mars dernier, la transaction envisagée avec Kokusai Pulp & Paper Co., Ltd. (« KPP ») visant l'acquisition de l'intégralité des actions Antalis détenues par Sequana et Bpifrance Participations, ainsi que la restructuration concomitante de l'endettement financier, devraient permettre à Antalis de bénéficier d'un nouveau cadre pour déployer sa stratégie.

Information financière

Les ratios des lignes de crédit syndiqué testés au 31 décembre 2019 n'ont pas été respectés. Aux termes de l'accord conclu avec les parties au contrat de crédit syndiqué, ces derniers ont cependant renoncé à exercer leurs droits au titre de tout cas de défaut, potentiel ou avéré, jusqu'à la finalisation de la transaction avec KPP.

Endettement financier net / EBITDA = 6,39 (critère ≤ 4,40)

ROC / charge d'intérêt nette = 1,56 (critère ≥ 2,35)

Calendrier

30 juin 2020 : assemblée générale

La présentation des résultats 2019 est disponible sur le site internet d'Antalis www.antalis.com.

À propos d'Antalis

Antalis (Euronext Paris : ANTA) est le premier groupe de distribution professionnelle de Papiers (n°1 mondial hors États-Unis) et de produits d'Emballage industriel et le deuxième distributeur de supports pour la Communication Visuelle en Europe. Avec un chiffre d'affaires de 2,1 milliards d'euros en 2019, le groupe emploie 4 700 personnes au service de plus de 115 000 clients, entreprises et imprimeurs, dans 39 pays. Via ses 117 centres de distribution, Antalis effectue environ 11 000 livraisons chaque jour dans le monde et a distribué 1,1 million de tonnes de papiers en 2019.

Contact Analystes & Investisseurs
Steve McCue
+33 (0)1 58 04 21 90
contact@antalis.com
www.antalis.com

Contact Presse
Image Sept
Claire Doligez
+33 (0)1 53 70 74 25
cdoligez@image7.fr


Cette publication dispose du service "Actusnews SECURITY MASTER".
- SECURITY MASTER Key : lGluaZxmZWuUnG1vlJltmJKUmJdlmWLFbJaYyGFxlsnJm21hx5eUbJaaZm9km2Vq
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source : ANTALIS (ex ANTALIS INTERNATIONAL)