Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société ABEO du 10/06/2020

  10/06/2020 - 18:40

Résultats annuels 2019/20


  • Chiffre d'affaires en progression de + 2,3%
  • EBITDA courant 1 de 22,2 M €
  • Amélioration de la performance opérationnelle hors effet Covid-19
  • Fonds de roulement en nette amélioration
  • Post-clôture, renforcement de la trésorerie (prêts PGE et BPI pour 33 M €)

ABEO, un des leaders mondiaux des équipements de sport et de loisirs, publie ses résultats annuels consolidés 19/20.

  • Résultats annuels consolidés 2019/20 (1 er avril 2019 au 31 mars 2020) audités - Le Conseil d'Administration d'ABEO s'est réuni le 10 juin 2020 et a arrêté les comptes de l'exercice 2019/20. Les résultats au 31 mars 2020 tiennent compte de la première application de la norme IFRS 16 au 1 er avril 2019 2 . Les procédures d'audit des commissaires aux comptes ont été effectuées. Le rapport de certification sera émis après la finalisation des procédures requises pour la publication du Document d'Enregistrement Universel 2020.
M € 31.03.19
12 mois
31.03.20
12 mois
(hors IFRS 16)
31.03.20
12 mois (publié)
Variation
publiée
Chiffre d'affaires 230,4 235,7 235,7 + 2,3%
EBITDA courant 1 17,7 16,6 22,2 + 25,5%
en% du CA 7,7% 7,0% 9,4% +1,7 pt
Résultat Opérationnel Courant 12,4 9,5 10,0 -19,2%
Résultat Opérationnel 10,5 8,2 8,6 -18,3%
Résultat net 7,1 0,7 0,5 -93,6%
Résultat net part du Groupe 7,2 1,0 0,7 -90,4%


Une activité annuelle en croissance de + 2,3%

Au titre de l'exercice 2019/20, ABEO enregistre un chiffre d'affaires de 235,7 M €, en progression de + 2,3% par rapport à l'exercice précédent, soutenu par un effet périmètre de +4,9 % . La croissance organique 2019/20 s'établit à -3,0%, fortement impactée par la crise sanitaire du Covid-19.

Sur 11 mois (du 1 er avril 2019 au 29 février 2020), ABEO avait enregistré une croissance de + 7,3% (+ 1,3% en organique) malgré l'impact sur la période du repositionnement de Cannice opéré en Chine, du ralentissement de la demande liée au Brexit dans les filiales anglaises et surtout du niveau d'activité de Fun Spot aux États-Unis (transformation lente des commandes ouvertes en chiffre d'affaires).

Une amélioration de la performance opérationnelle depuis 3 semestres consécutifs (hors effet Covid-19 3 )

Au 31 mars 2020, l'EBITDA courant ressort à 22,2 M € contre 17,7 M € un an plus tôt, amplifié de 5,6 M € par l'application de la norme comptable IFRS 16.

L'EBITDA courant du Groupe hors IFRS 16, s'établit à 16,6 M €, soit un taux de marge opérationnelle de 7,0% contre 7,7% sur l'exercice précédent, mécaniquement impacté par la baisse d'activité du mois de mars (-40%) liée à la crise sanitaire Covid-19. Toutefois, grâce aux actions améliorées de la performance engagées depuis le début de l'exercice, ABEO affiche, pour le deuxième semestre 2019/20, un taux de marge d'EBITDA courant (hors IFRS 16) de 6,9%, en ligne avec celui du premier semestre et supérieur à celui du deuxième semestre de l'exercice précédent, et ce, malgré l'impact significatif du Covid-19 en fin de période.

Neutralisé de l'effet Covid-19, l'EBITDA courant (hors IFRS 16) aurait été proche de 20 M € 3  en 2019/20 (taux de marge de 8,2% 3 sur l'exercice), soit un taux de marge de 9,4% 3 sur le second semestre, représentant ainsi une performance opérationnelle en amélioration continue depuis 3 semestres consécutifs.

  31/03/2020 31/03/2019
M €
 
sport Sportainment
& Escalade
Vestiaires Total Groupe sport Sportainment
& Escalade
Vestiaires Total Groupe
Chiffre d'affaires 112,1 61,5 62,1 235,7 115,8 51,9 62,8 230,4
EBITDA courant hors IFRS 16 8,5 1,3 6,8 16,6 7,2 4,1 6,4 17,7
% du CA 7,5% 2,1% 10,9% 7,0% 6,2% 7,8% 10,2% 7,7%
EBITDA courant avec IFRS 16 12,2 2,4 7,6 22,2        
% du CA 10,8% 3,9% 12,3% 9,4%        


La Division Sport affiche un EBITDA courant de 12,2 M €, soit une rentabilité opérationnelle de 10,8%. Hors impact IFRS 16, l'EBITDA courant s'élève à 8,5 M € et la rentabilité opérationnelle à 7,5% en amélioration de 1,3 point par rapport à l'exercice précédent. Après avoir subi les effets du Brexit au cours du premier semestre, la Division affiche un deuxième semestre de très bon niveau avec une rentabilité opérationnelle de 9,0% (hors IFRS 16) grâce, entre autres, à la dynamique des activités de Gymnastique. Ce niveau de performance a été atteint malgré le repositionnement de Cannice opéré en Chine et les effets de la crise du Covid-19 sur le niveau d'activité du mois de mars 2020.

La Division Sportainment & Escalade présente un EBITDA courant de 2,4 M €, soit un taux d'EBITDA courant de 3,9%. Hors IFRS 16, l'EBITDA courant (1,3 M €) et la rentabilité opérationnelle (2,1%) de la Division sont en retrait par rapport à l'exercice précédent (-5,7 pts), essentiellement dû à une évolution défavorable du mix produit et de l'environnement concurrentiel, à une accélération moins marquée que prévue de l'activité de Fun Spot et aux effets Covid-19 au quatrième trimestre.

Enfin, l'EBITDA courant de la Division Vestiaires ressort à 7,6 M €, soit 12,3% du chiffre d'affaires. L'EBITDA courant hors IFRS 16 s'élève à 6,8 M €, soit une rentabilité opérationnelle de 10,9% en hausse de +0,7 pt par rapport à l'exercice précédent, malgré un contexte défavorable lié au Brexit et l'effet Covid-19 en fin d'exercice.

Après comptabilisation des dotations aux amortissements (-12,2 M €) incluant l'effet de la première application d'IFRS 16 pour 5,2 M € ainsi qu'une charge supplémentaire liée à l'obtention de Fun Spot de 1,3 M € (dont 1 M € non récurrent), le résultat opérationnel courant s'établit à 10,0 M € (9,5 M € hors IFRS 16) contre 12,4 M € un an auparavant.

Les autres produits et charges opérées non courants s'élèvent à -1,4M € (contre -1,8 M € au titre de l'exercice 2018/19), constitués, notamment, de frais de réorganisation et des frais relatifs à la fermeture d'un centre d'escalade non louable en Espagne. Ainsi, le résultat opérationnel s'établit à 8,6 M € (8,2 M € hors impact IFRS 16) sur l'exercice 2019/20.

Après prise en compte du coût de l'endettement financier net de -3,5 M € (-2,7 M € hors impact IFRS 16), des pertes de change de -0,5 M € et d'une charge d ' impôts de -4,2 M €, le résultat part nette du Groupe 2019/20 ressort à 0,7 M € (1,0 M € hors impact IFRS 16). Au titre de l'exercice 2019/20, le résultat net part du Groupe comprend une charge fiscale différée non récurrente de 1,4 M € accentuée par la non-activation de certains déficits fiscaux. Hors effets non récurrents (charge d'amortissements de Fun Spot, fermeture d'un centre en Espagne, frais de réorganisation et impacts fiscaux), le résultat net part du Groupe atteindrait 4,1 M €.


Une structure financière renforcée

La marge brute d'autofinancement du Groupe s'élève à 19,7 M€ incluant un impact de 5,6 M€ lié à la norme IFRS 16 contre 18,1 M€ au 31 mars 2019. Hors IFRS 16, les flux de trésorerie générés par l'exploitation sont de +25,7 M€ notamment du fait d'une amélioration significative du besoin en fonds de roulement au cours du second semestre ayant permis de générer +13,6 M€ de trésorerie d'exploitation sur l'exercice 2019/20.

Les investissements de l'exercice se sont élevés à 4,6 M€ contre 7,3 M€ au 31 mars 2019.

A fin mars 2020, ABEO bénéficie d'une trésorerie disponible de 56,5 M€ incluant un tirage de ligne court terme de 20 M€ non utilisée au 31 mars 2020. L'endettement financier net s'élève à 98,7 M€ (65,2 M€ hors IFRS 16) contre 80,2 M€ au 31 mars 2019.

Hors IFRS 16, avec 97,4 M€ de capitaux propres, ABEO affiche un gearing4 maîtrisé de 0,7 et les covenants au titre du contrat de crédits et de l'emprunt obligataire sont respectés au 31 mars 2020.


Proposition de suppression du dividende au titre de l'exercice 2019/20

Compte-tenu des incertitudes liées au contexte économique dû à l'épidémie Covid-19, le Conseil d'Administration d'ABEO proposera à l'Assemblée Générale du 28 juillet prochain de ne pas verser de dividende au titre de l'exercice 2019/20.


Développements

Sur le mois d'avril 2020, période durant laquelle le confinement s'est généralisé à travers le monde, l'activité du Groupe ABEO s'est inscrite en recul de plus de 50% par rapport à la situation pré-confinement. Sur le mois de mai, le taux d'activité s'améliore progressivement.

Pour atténuer cette baisse d'activité brutale, ABEO a mis en place des mesures de réduction de temps de travail (chômage partiel ou équivalent, congés payés) et un plan de réduction de coûts externes (marketing, projets).

Dans un contexte économique très incertain qui pourrait retarder la reprise de ses marchés, ABEO met en œuvre un plan de performance afin d'abaisser le point d'équilibre opérationnel du Groupe.

Par ailleurs, afin de préserver les ressources pendant cette période, ABEO a obtenu, post clôture, de BPI France deux prêts d'un montant total de 10 M€ et, de ses partenaires bancaires, des Prêts Garantis par l'État d'un montant total de 23 M€. Ceux-ci renouvellent ainsi leur pleine confiance dans la capacité de rebond du Groupe.

Ces prêts, garantis à hauteur de 90% par l'État Français dans le cadre d'un Prêt Garanti par l'État (« PGE ») (arrêtés du 23 mars et du 17 avril 2020 accordant la garantie de l'État aux établissements de crédit et sociétés de financement, pris en application de l'article 6 de la loi n° 2020-289 du 23 mars 2020), sont souscrits pour une durée initiale d'un an.

Ces financements, associés à une gestion rigoureuse du plan de performance et la non-distribution de dividende sur les résultats 2019/20, renforcent les liquidités du Groupe.

Compte-tenu des incertitudes qui pèsent sur la relance économique, ABEO estime ne pas être en mesure de formuler d'objectifs financiers pour l'exercice 2020/21. Néanmoins, les prises de commandes au 31 mars 2020 s'élèvent à 242 M€, en progression de +2,1% (-4,4% en organique, +6,0% en croissance externe et +0,4% d'effet de change). Ce niveau de prises de commandes reste supérieur de 6,3 M€ au chiffre d'affaires 2019/20 (ratio prise de commandes sur chiffre d'affaires de 103%).

Confiant dans ses fondamentaux ainsi que dans la capacité d'adaptation rapide et éprouvée de ses équipes, ABEO affronte cette crise avec la volonté de poursuivre un développement à long terme créateur de valeur, tout en veillant à sécuriser sa situation financière.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

  • Prochains communiqués

29 juillet 2020 avant bourse Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2020/21

16 novembre 2020 avant bourse Chiffre d'affaires du 1er semestre 2020/21

9 décembre 2020 après bourse Résultats semestriels 2020/21

Retrouvez toutes les informations sur www.abeo-bourse.com

 
À PROPOS D'ABEO
ABEO est un acteur majeur sur le marché du sport et des loisirs. Au 31 mars 2020, le Groupe affiche un chiffre d'affaires de 235,7 M€, dont 74% sont réalisés hors de France, et compte 1 677 collaborateurs.
Créateur, fabricant et distributeur d'équipements de sport et de loisirs, ABEO accompagne ses clients professionnels : salles et clubs de sport spécialisés, centres de loisirs, secteur éducatif, collectivités locales, professionnels du bâtiment… dans la mise en œuvre de leurs projets.
ABEO dispose d'une offre globale unique avec une présence sur de nombreux segments : agrès et tapis de gymnastique, équipements de sports collectifs, éducation physique, murs d'escalade, loisirs, aménagement de vestiaires. Le Groupe détient un portefeuille de marques fortes, partenaires des fédérations sportives et présentes sur les grands événements sportifs dont les Jeux Olympiques.
ABEO (code ISIN FR0013185857, ABEO) est coté sur Euronext Paris – Compartiment B.

Contacts

Pour toute question liée à ce communiqué de presse, ou à ABEO, veuillez contacter ACTUS finance & communication

Relations investisseurs – Corinne Puissant investor@beo.fr Tel : 01 53 67 36 77

Relations presse – Serena Boni presse@beo.fr Tel : 04 72 18 04 92


1 Résultat Opérationnel Courant + dotations aux amortissements

2 Le Groupe ayant choisi d'appliquer la méthode de transition dite «rétrospective simplifiée» les états financiers au 31 mars 2019 n'ont pas été retraités des effets de l'application de la norme IFRS 16.

3 Données non auditées - neutralisées de l'effet IFRS 16 et Covid-19 et intégrant un produit non récurrent de 1 M €

4 Dettes financières nettes / fonds propres


Cette publication dispose du service "Actusnews SECURITY MASTER".
- SECURITY MASTER Key : l21yYJqaYmjJx2mcZcZpZpaZamZomGmVmGKYm2JxmJrHbZ9mxWySnMeVZm9knWhu
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source : ABEO