Actusnews Wire - French company specializing in the dissemination of regulated information

  AGROGENERATION company press release from 28/06/2023 - Des résultats annuels dégradés, fortement impactés par l'invasion russe en Ukraine lancée en février 2022

  28/06/2023 - 18:00

Des résultats annuels dégradés, fortement impactés par l'invasion russe en Ukraine lancée en février 2022


  • Des résultats annuels dégradés, fortement impactés par l'invasion russe en Ukraine lancée en février 2022
  • Démarrage de la campagne 2023 dans de bonnes conditions, même si l'incertitude demeure compte tenu de la guerre en Ukraine toujours en cours

Paris, le 28 juin 2023

AgroGeneration, producteur de céréales et d'oléagineux en Ukraine, publie ses résultats annuels 2022, arrêtés par le Conseil d'administration du 26 juin 2023. Les comptes annuels sont disponibles sur le site Internet de la Société. Le report de la publication des résultats 2022 est dû à l'invasion de l'Ukraine par la Russie lancée le
24 février 2022. À la date de ce communiqué, la performance du Groupe continue d'être affaiblie par les conflits sur la région de Kharkiv, où se trouvent les principaux actifs et le siège social du Groupe, et la perte d'efficacité de toutes les activités de la Société.

Les indicateurs financiers du Groupe en 2022 se sont nettement dégradés avec un EBITDA négatif de (5,8) M€ (contre 35,2 M€ en 2021) et une perte nette de (31,6) M€ (contre un résultat net de 14,2 M€ en 2021). Ce résultat est principalement dû à l'invasion de l'Ukraine par la Russie lancée début 2022. Le Groupe a subi des pertes et des dépenses matérielles directes pour un montant de 16,7 M€ (le montant a été actualisé par rapport à celui comptabilisé dans les résultats semestriels de la Société) comprenant la perte de terres agricoles, de machines, d'équipements, de stocks et des dépenses supplémentaires encourues en raison de la guerre. La Société a été contrainte de procéder à une liquidation partielle des actifs (la procédure de restructuration opérationnelle a été lancée au 3ème trimestre 2022 comme annoncé précédemment par le Groupe), réduisant ainsi de moitié la taille de son activité à environ 30 000 hectares (contre 56 000 hectares avant la guerre). Une réduction spectaculaire (jusqu'à -30-40% sur un an) des prix agricoles a eu lieu dès le début de la guerre, accompagnée d'une augmentation des prix de la logistique. Le corridor céréalier mis en place en août 2022 a permis d'améliorer la situation sur le marché ukrainien, mais les prix n'ont pas retrouvé le niveau souhaité, car l'efficacité de l'accord sur les céréales reste incertaine, étant donné qu'il s'agit d'une initiative à court terme devant être prolongée tous les 2 à 4 mois par toutes les parties prenantes. En 2022, les prix des principaux intrants ont continué d'augmenter, ce qui a encore réduit les marges du Groupe.

Le Groupe a réussi à réaliser la campagne de semis d'hiver fin 2022 et la campagne de semis de printemps en avril-mai 2023 pour la nouvelle campagne agricole de 2023. A ce jour, l'état des semis est bon, les attentes pour la récolte 2023 sont donc plus prometteuses, même si elles restent limitées par la guerre. Le Groupe s'attend à récolter environ 30 000 hectares supplémentaires en 2023. La nouvelle campagne de production 2023 a en outre été financée début 2023 auprès d'un des fournisseurs du Groupe.

Malgré les efforts du Groupe pour maintenir ses activités, la situation reste difficile et imprévisible, car la guerre se poursuit en Ukraine. Par conséquent, la direction n'est actuellement pas en mesure de donner des prévisions sur les performances du Groupe pour l'année en cours.

Avertissement : Audit des états financiers - Convocation à l'Assemblée Générale annuelle

Dans le contexte de l'invasion militaire de l'Ukraine par la Russie qui a débuté le 24 février 2022, les commissaires aux comptes des filiales ukrainiennes n'ont pas été en mesure de mettre en oeuvre les procédures d'audit nécessaires pour émettre une opinion sur les comptes des sociétés du Groupe. L'accès aux sites et aux pièces justificatives était matériellement impossible ou trop risqué car les activités du Groupe sont principalement situées en zone de conflit (Kharkiv), où la proportion de zones minées est parmi les plus élevées d'Ukraine, et où des frappes régulières de missiles et d'artillerie se poursuivent régulièrement. De ce fait, les commissaires aux comptes du Groupe n'ont pas pu obtenir d'opinion sur les comptes des sociétés opérationnelles ukrainiennes. Dans ce contexte, la quasi-totalité de l'activité du Groupe et ses actifs étant basés en Ukraine, notamment dans la zone de la ligne de front, et tant que les conflits se poursuivent, les commissaires aux comptes sont dans l'impossibilité de certifier les comptes consolidés et les comptes annuels au 31 décembre 2022.

Néanmoins, l'Assemblée Générale mixte annuelle de la Société se tiendra le 29 septembre 2023 sur convocation du Président du Conseil d'administration.

Sans visibilité quant à la date à laquelle les comptes pourront être audités, la Société a jugé qu'il convenait d'approuver les comptes et, le cas échéant, de procéder à des ajustements lors de l'assemblée générale annuelle sur les comptes 2023, si la situation le permet.

Résultats annuels 2022

Les comptes annuels 2022 seront déposés au plus tard le 30 juin 2023 sur le site www.agrogeneration.com

(en K€) 2021 2022
Chiffre d'affaires 43 896 25 864
Écart de la juste valeur des actifs biologiques et des produits finis 20 006 (10 310)
Coût des ventes (31 541) (21 162)
Marge Brute 32 361 (5 608)
Frais commerciaux, généraux et administratifs (4 518) (6 195)
Autres produits et charges (11 100) (261)
Pertes, dépenses et autres effets résultant de la guerre (1) - (15 448)
Résultat opérationnel 16 743 (27 512)
Résultat financier (2 654) (3 673)
Impôt 113 (410)
Résultat net avant résultat des activités cédées 14 202 (31 595)
Résultat des activités cédées - -
Résultat net 14 202 (31 595)

 

(en K€) 2021 2022
EBITDA (2) 35 183 (5 845)
Capitaux propres 50 145 13 990
Dette nette (3) 17 500 12 917
Dette nette hors IFRS16 632 2 198

(1) Y compris les pertes matérielles directes et les coûts de 16,7 M€ liés à la guerre en Ukraine, partiellement compensés par une réduction de 1,2 M€ des passifs liés à la norme IFRS 16.
(2) EBITDA = résultat net augmenté des impôts, du résultat financier net, des dotations aux amortissements et provisions et du résultat net des ventes d'immobilisations et dépréciation d'actifs non courants. En 2022, les pertes, ajustements et dépenses (nets) liés à la guerre ont été considérés comme des dépenses uniques et n'ont pas été inclus dans le calcul de l'EBITDA - voir détail en annexe 1 du communiqué
(3) Endettement brut diminué de la trésorerie disponible, des actifs financiers à court terme et de la dette locative liée à la part additionnelle non contractuelle des loyers - voir détail en annexe 1 du communiqué

Production et chiffre d'affaires

En 2022, AgroGeneration a produit environ 75 512 tonnes de céréales et d'oléagineux (contre 166 000 tonnes en 2021) sur une surface cultivée de 28 309 hectares environ (contre 56 109 hectares en 2021). La forte baisse du volume de production, plus de deux fois inférieure à celui de 2021, est principalement due à la perte d'environ
27 000 hectares de terres agricoles en exploitation en raison de la guerre lancée en février 2022. La récolte de blé d'hiver d'AgroGeneration s'est élevée à environ 47 000 tonnes net, avec un rendement moyen de 3,0 tonnes/ha (contre 3,9 tonnes/ha en 2021), et avec plus de 20 % de blé meunier (contre environ 50 % en 2021). La réduction du rendement et de la qualité du blé a été principalement attribuée à : (1) des difficultés météorologiques (sécheresse pendant la phase finale de maturation des cultures suivie de pluies abondantes pendant la récolte) et des difficultés liées à la guerre, (2) des contraintes logistiques suivies de l'incapacité à fournir la quantité nécessaire d'engrais aux fermes du Groupe ; une quantité moindre d'engrais azotés a été appliquée en particulier dans les fermes du sud du Groupe où les activités militaires se sont poursuivies régulièrement ; et (3) des champs endommagés (la récolte était impossible en raison de la présence de matériel militaire et de munitions non explosées).

En 2022, le Groupe a récolté plus de 24 000 tonnes de tournesol avec un rendement net moyen de 2,0 tonnes/ha (correspondant au niveau de 2021). La production nette totale des autres cultures (maïs et soja) s'est élevée à environ 5 000 tonnes, sans compter les 4 000 tonnes environ de maïs récoltés sur 500 hectares début janvier 2023. Ce retard dans l'achèvement de la campagne de récolte a été causé par des difficultés météorologiques (pluies abondantes) à l'automne 2022.

AgroGeneration enregistre un chiffre d'affaires de 25,9 M€, en baisse de 18,0 M€ par rapport à 2021 (qui était de 43,9 M€), principalement dû à la vente de 83 000 tonnes de récoltes provenant des stocks de 2021 et, à la vente de la récolte de 2022 (en baisse de 51 900 tonnes par rapport à 2021) à des prix considérablement réduits affectés par (i) la guerre en Ukraine lancée par la Russie en février 2022 suivis par le blocus des ports maritimes ukrainiens (jusqu'en août 2022, lorsque le corridor céréalier a été promulgué entre l'ONU, l'Ukraine, la Turquie et la Russie) et (ii) les dommages causés à l'infrastructure logistique.

Les ventes se décomposent comme suit :

  • 17,5 M€ liés à la vente des stocks de 2021 (46 612 tonnes, principalement de tournesol et de blé), dont une partie a été vendue à des prix élevés avant la guerre ;
  • 7,9 M€ correspondant à la vente de 36 423 tonnes produites en 2022 (soit une baisse d'environ 69 400 tonnes par rapport à 2021), soit une réduction spectaculaire des volumes de production en 2022 en raison : de la guerre (comme indiqué précédemment) et du report des ventes à 2023 pour profiter du redressement des prix qui sont restés à des niveaux bas au second semestre 2022, malgré la promulgation du corridor céréalier en août. La différence entre le tonnage produit et vendu d'environ
    39 080 tonnes correspond à la production utilisée par la Société pour ses propres besoins (semences) et aux stocks à vendre en 2023 (dont plus de 4 000 tonnes de maïs déjà récoltées début 2023) ;
  • 0,5 M€ correspond aux autres produits et services (stockage, séchage, etc.).

La part des exportations dans le chiffre d'affaires de la Société (y compris les ventes de la production stockée) diminue par rapport à 2021 et s'est établie à 28 % (en tonnage) contre 33 % en 2021. Hors cultures non éligibles à l'exportation (tournesol), cette proportion serait de 50 %.

Résultats de l'exercice

La marge brute s'est fortement détériorée, passant d'un résultat positif de 32,4 M€ en 2021 à un résultat négatif de (5,6) M€ en 2022, soit une réduction de 38,0 M€ ventilée comme suit :

  • (22,2) M€ de variation de la juste valeur des produits finis par rapport à 2021, représentant un effet combiné de : (i) la réduction des prix de vente des cultures (impact de - 10,5 M€), (ii) de la réduction des volumes de production (impact de - 10,0 M€) en raison de la baisse du périmètre des opérations (de 56 000 hectares à 28 000 hectares) et de la mauvaise performance du blé d'hiver, et (iii) d'une hausse des charges de production par rapport à 2021 (impact de -3,4 M€), partiellement compensé par des effets de change et d'autres éléments non matériels (effet positif de +1,7 M€) ;
  • (8,2) M€ de variation de la juste valeur des actifs biologiques par rapport à 2021, due à un certain nombre de facteurs négatifs : perte de la marge attendue sur le blé d'hiver qui avait été semé sur les terres qui ont été perdues à cause de la guerre au 1er semestre 2022 (impact de -3,0 M€), réduction de la superficie de blé d'hiver semée à l'automne 2022 de 2,5 fois (impact de -2,5 M€), réduction significative du prix attendu sur le blé d'hiver par rapport à 2021 (impact de -1,5 M€) et autres facteurs (impact de -1,2 M€);
  • (8,0) M€ liés à l'effet d'une baisse significative des prix du blé (-42%/tonne par an) et du tournesol
    (-32%/tonne par an) vendus au cours de la période de reporting ;
  • (1,8) M€ liés à l'augmentation des coûts de production des cultures vendues en raison de la poursuite de la hausse des prix des principaux intrants (pour le blé +27%/hectare par an, pour le tournesol +44%/hectare par an) ;
  •  (1,5) M€ liés à la réduction d'environ 40% des volumes vendus par rapport à 2021 (83 000 tonnes en 2022 contre 135 000 tonnes en 2021) ;
  • 3,7 M€ liés à l'effet change et à la variation des résultats des autres activités.

Les frais commerciaux, généraux et administratifs ont augmenté de +37 %, soit + 1,7 M€, passant de 4,5 M€ en 2021 à 6,2 M€ en 2022, liés à l'augmentation spectaculaire (jusqu'à 3 fois) des frais commerciaux (principalement les coûts logistiques) causée par l'invasion russe en Ukraine en février 2022, suivie d'un blocus des ports maritimes et de dommages à l'infrastructure logistique.

Les autres dépenses ont été réduites à (0,3) M€ en 2022 contre (11,1) M€ en 2021.Ce montant (de (11,1) M€ en 2021) était lié principalement à la dépréciation du goodwill (effet non-cash)). Étant objectivement limité dans la conduite de tests fiables et efficaces pour confirmer la valeur comptable du goodwill (en l'absence d'hypothèses objectives/réalistes à appliquer) et se référant aux risques croissants et aux indicateurs d'escalade politique et militaire en Ukraine au 31.12.2021, le Groupe a comptabilisé une dépréciation du goodwill d'un montant total de 11,2 M€.

En raison de ces facteurs défavorables, l'EBITDA de la Société est devenu négatif et atteint (5,8) M€ contre 35,2 M€ en 2021.

Le Groupe a comptabilisé les pertes matérielles directes liées à l'invasion russe de l'Ukraine. À fin 2022, le total des pertes matérielles directes et les coûts s'élèvent à (16,7) M€, soit une réduction de 0,4 M€ par rapport au montant des pertes reconnues dans les résultats semestriels du Groupe. La variation de 0,4 M€ s'explique par une perte moins importante sur les stocks et les immobilisations (soit un écart de +0,6 M€), au changement comptable entre la dépréciation des stocks comptabilisée au 30 juin 2022 et son passage en marge brute à fin 2022 compte tenu de leur vente (soit un écart de +0,9 M€), et à des dépenses supplémentaires de 1,1 M€ liées à la restructuration opérationnelle lancée au 3ème trimestre 2022 (se référer à la note 5 de l'annexe aux états financiers 2022 pour plus de détails). Cette perte de (16,7) M€ a été partiellement compensée par un effet positif, sans effet sur la trésorerie, de 1,2 M€ résultant de la réduction des passifs liés à l'application de la norme IFRS-16 suite à la restructuration opérationnelle.

Par conséquent, le Groupe enregistre un résultat opérationnel de (27,5) M€ contre 16,7 M€ en 2021, soit une réduction de 44,2 M€ par rapport à l'an dernier.

La charge financière nette s'établit à (3,7) M€ contre (2,7) M€ en 2021. La hausse de 1,0 M€ s'explique principalement par des variations de pertes nettes de change (environ 3,4 M€ de variation négative) dues à la dépréciation de la Hryvnia ukrainienne en 2022, liée à la guerre en Ukraine, alors qu'elle s'était renforcée en 2021. Malgré cela, et hors effet de change, le Groupe a continué à réduire ses charges financières (d'environ 2,4 M€ par rapport à 2021) grâce à une nouvelle réduction de l'endettement, y compris la réduction des dettes locatives des actifs en droit d'utilisation (terrains exploités). Aucune dette complémentaire n'a été contractée en 2022.

Au final, le résultat net du Groupe ressort à (31,6) M€, contre un bénéfice net de 14,2 M€ en 2021.

Structure financière

Au terme de cet exercice 2022, les capitaux propres sont passés de 50,1 M€ à 14,0 M€. Cette forte baisse est principalement due à la perte nette de (31,6) M€ causée par la guerre en Ukraine.

Les flux de trésorerie générés par l'activité s'élèvent à 6,8 M€. Ce flux de trésorerie a permis à la Société de couvrir ses investissements, le remboursement des emprunts et les intérêts financiers de l'exercice. Au 31 décembre 2022, la trésorerie brute s'élève à 5,1 M€.

Le Groupe a encore diminué le montant de son endettement net qui passe de 17,5 M€ fin 2021 à 12,9 M€ fin 2022 (-26% par rapport à l'année précédente). Hors IFRS 16, l'endettement net s'établit à 2,2 M€ fin 2022 contre 0,6 M€ en 2021.

Perspectives 2023 et continuité d'exploitation

Les perspectives pour 2023 restent incertaines pour le Groupe. Un certain nombre de facteurs importants pourraient affecter négativement la performance de la Société dans un avenir proche, notamment : (i) la poursuite de l'invasion russe en Ukraine sans date de fin visible et les attaques régulières de missiles, en particulier dans les régions de la ligne de front où se trouvent tous les sites de production d'AgroGeneration ; (ii) l'incertitude concernant le corridor céréalier, dont le fonctionnement repose actuellement sur des périodes de courte durée
(2 à 4 mois) qui doivent être prolongées et approuvées par toutes les parties, ce qui rend les acheteurs réticents à conclure de nouveaux contrats d'exportation et, dans l'ensemble, réduit les prix de vente locaux et complique la logistique des céréales en Ukraine ; (iii) des sources limitées de financement externe, en particulier pour les entreprises situées dans les régions de la ligne de front et (iv) la poursuite de l'augmentation des prix des principaux intrants.

Malgré les défis et la situation extrêmement difficile de l'année 2022, le Groupe met tout en œuvre pour poursuivre ses activités. À la date de ce communiqué, AgroGeneration a pris les mesures suivantes liées à la nouvelle campagne de production agricole 2023 :

  • À l'automne 2022, les exploitations agricoles du Groupe ont mené leur campagne de semis d'hiver. Comme annoncé précédemment, le Groupe a réussi à semer environ 6 000 hectares de blé d'hiver, soit une superficie nettement inférieure à celle initialement prévue en raison des difficultés météorologiques. A ce jour, l'état du blé d'hiver est excellent ou bon, aucune nouvelle semence n'a eu lieu au printemps.
  • Fin mai 2023, le groupe a achevé sa campagne de semis de printemps avec environ 24 000 hectares en tournesol, maïs et soja. Malgré le retard de démarrage de la campagne de semis de printemps en raison de pluies abondantes dans la région de Kharkiv, toutes les activités de semis ont été achevées dans des délais agronomiques acceptables. Le Groupe disposait de suffisamment de semences, d'engrais, de carburant, de pesticides et d'autres intrants nécessaires pour les zones à semer, ainsi que des véhicules, des engins agricoles et des employés. Au total, le Groupe prévoit actuellement de récolter environ
    30 000 hectares en 2023 (conformément à 2022).
  • En février 2023, le Groupe a obtenu un financement de 1,7 M$ de la part de l'un de ses fournisseurs, ce qui a permis d'alléger la charge sur les flux de trésorerie pendant la période où la sortie de trésorerie est la plus forte, liée à la campagne de semis de printemps. En outre, la direction de la Société envisage de recourir à un financement externe supplémentaire auprès de banques ou de partenaires commerciaux au 2nd semestre 2023 pour financer les activités agricoles du Groupe.
  • Fin 2022, la direction de la Société a commencé à optimiser la structure du siège du Groupe pour l'adapter à la nouvelle taille réduite de la Société après la liquidation partielle des actifs causée par la guerre en Ukraine.

Le déroulement de la guerre en Ukraine et ses implications sur l'activité opérationnelle du Groupe restent incertaines. Malgré les mesures prises par le Groupe pour maintenir les opérations jusqu'à présent, il n'est actuellement pas possible de fournir des prévisions pour l'année.

A propos d'AGROGENERATION

Créé en 2007, AgroGeneration est un producteur international de céréales et oléagineux. L'activité principale de la société est l'agriculture céréalière, exploitant près de 60 000 hectares de terres agricoles de grande qualité dans l'Est de l'Ukraine .

Retrouvez toutes les informations sur le site AgroGeneration : www.AgroGeneration.com

Recevez gratuitement toute l'information financière d'AgroGeneration par e-mail en vous inscrivant sur www.actusnews.com

 AgroGeneration
+33 1 55 27 38 40
investisseurs@AgroGeneration.com
www.AgroGeneration.com
Actus Finance
Anne-Pauline Petureaux, Relations investisseurs
+33 (0)1 53 67 36 72

ANNEXE

Calcul de l'EBITDA    
(en K€) 2021 2022
Résultat opérationnel* 16 743 (12 064)
Amortissement des actifs immobilisés 7 123 5 839
Provisions, résultat net des ventes d'immobilisations et dépréciations d'actifs immobilisés 11 317 380
EBITDA 35 183 (5 845)

* pour 2022 : hors 15 448 k€ de pertes, ajustements et dépenses (nettes) liés à la guerre

Calcul de la dette nette    
(en K€) 2021 2022
Emprunts hors engagements locatifs 7 731 7 346
Engagements locatifs pour les droits d'utilisation de l'actif 16 868 10 719
Dette financière 24 599 18 065
Trésorerie disponible (4 408) (5 073)
Actifs financiers à court terme ** (2 691) (75)
Dette nette 17 500 12 917

** Pour 2021 : dépôts et obligations d'État ukrainiennes remboursées en avril 2022.


Cette publication dispose du service " 🔒 Actusnews SECURITY MASTER ".
- SECURITY MASTER Key : yJpsk8WcYm2WlmptZJeXmpJsmG2UxmLFmJLKmWlrY5mUb5pkx5hna5zLZnFhm2Vo
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source: AGROGENERATION