Actusnews Wire - Professional broadcaster of corporate and regulated information, authorised by the AMF and the CSSF.

  GROUPE GORGE company press release from 22/09/2020

  22/09/2020 - 19:15

Résultats semestriels 2020


  • Performance du 1er semestre impactée par la crise de la Covid-19 mais une reprise progressive dans l'ensemble des activités
  • Trésorerie disponible solide de 80,2 millions d'euros au 30 juin 2020
  • Achèvement du recentrage dans le pôle Protection des Installations à Risques et renforcement sur des métiers à fort contenu technologique
    • Lancement de StedY dans le conseil en ingénierie et technologies
    • Projet de fusion entre Groupe Gorgé et sa filiale ECA précédé d'un projet d'OPAS sur les actions d'ECA dans le cadre du programme de rachat d'actions

 

Groupe Gorgé (Euronext Paris : GOE) publie aujourd'hui ses résultats semestriels 2020.           

(en millions d'euros) S1 2020 S1 2019 Variation
Carnet de commandes fin de période 617,3 641,2 -3,7 %
Chiffre d'affaires 108,0 135,4 -20,2%
EBITDA[1] 7,1 14,3 -50,4%
Marge d'EBITDA (%) 6,6 % 10,5 % -399 pb
Résultat d'exploitation[2] (4,3) 3,2 -7,4M€
Résultat opérationnel (14,3) (0,0) -14,2M€
Résultat financier (0,4) (0,2) -0,2M€
Impôts 1,0 (2,2) +3,3M€
Résultat net part du Groupe (10,0) (2,1) -8,0 M€

 

 

Les comptes consolidés du premier semestre 2020 ont été arrêtés par le Conseil d'administration qui s'est réuni le 22 septembre 2020. Les comptes ont fait l'objet d'une revue limitée par les Commissaires aux comptes, leurs rapports sont en cours d'émission.

Le chiffre d'affaires du premier semestre 2020 de Groupe Gorgé est fortement pénalisé par la pandémie de Covid-19 et l'impact du confinement sur l'activité malgré les plans de continuité des opérations. Il ressort à 108 millions d'euros, en retrait de 20,2 % à données publiées et comparables, dont une baisse de 35,2 % au deuxième trimestre 2020.

Au 30 juin 2020, le carnet de commandes est en croissance de +2,6 % par rapport au 31 mars 2020. Il atteint 617 millions d'euros soit l'équivalent de plus de deux années de chiffre d'affaires pour le Groupe qui a conservé une bonne dynamique commerciale dans l'ensemble de ses pôles durant la période.

Dès le début de la crise, Groupe Gorgé a mis en œuvre des initiatives de réduction des coûts et d'ajustement de son outil industriel. Ces actions permettent d'atténuer dans une certaine mesure le ralentissement des activités, tout en continuant à investir dans les technologies pour soutenir la croissance future. L'EBITDA est affecté par la baisse d'activité induite par la crise de la Covid-19, mais cet impact a été limité par les actions de réduction des coûts et la mise en œuvre des dispositifs d'aide des gouvernements dans l'ensemble des pôles. Il ressort à 7,1 millions d'euros, tandis que la marge d'EBITDA atteint 6,6 % au premier semestre 2020

Au premier semestre 2020, le résultat d'exploitation est de -4,3 millions d'euros, en recul de 7,4 millions d'euros.

Du fait du contexte particulier de la crise sanitaire, le Groupe a procédé cet été à des revues exigeantes de la valeur de l'ensemble de ses actifs. Des pertes de valeur ont été constatées pour 8,5 millions d'euros au titre de stocks, de projets de R&D et d'incorporels reconnus à la juste valeur lors des acquisitions. Ces pertes de valeur sont sans effet cash sur la période. Elles constituent l'essentiel des autres éléments du résultat opérationnel de -10,0 millions d'euros au premier semestre 2020, contre -3,2 millions d'euros au premier semestre 2019.

Le résultat opérationnel s'établit donc à -14,3 millions d'euros au premier semestre 2020.

Le résultat financier est de -0,4 million d'euros au premier semestre 2020, contre -0,2 million d'euros au premier semestre 2019.

Après un résultat net des activités non poursuivies de -1,0 million d'euros, le résultat net part du Groupe ressort à -10,0 millions d'euros, contre -2,1 millions d'euros au premier semestre 2019 et +20,9 millions sur l'ensemble de l'année 2019. Les provisions sans effet cash ont un impact majeur sur le résultat de la période.

 

Performance par pôle

En millions d'euros S1 2020 S1 2019 Variation
Systèmes Intelligents de Sûreté Chiffre d'affaires 43,1 57,1 -24,5 %
EBITDA 5,3 9,9 -46,8 %
Marge d'EBITDA (%) 12,2 % 17,3 % -512 pb
Protection des Installations à Risques[3] Chiffre d'affaires 38,5 43,5 -11,5 %
EBITDA 0,9 2,0 -56,2 %
Marge d'EBITDA (%) 2,2 % 4,5 % -229 pb
Impression 3D Chiffre d'affaires 26,8 35,3 -23,9 %
EBITDA 1,4 2,6 -44,5 %
Marge d'EBITDA (%) 5,3 % 7,3 % -197 pb

 

 

Systèmes Intelligents de Sûreté

Le chiffre d'affaires du premier semestre 2020 du pôle ressort en retrait de 24,5 % à 43,1 millions d'euros, dont une baisse de 42,8 % au deuxième trimestre 2020. Cette baisse s'explique à la fois par la forte contraction du marché de l'aéronautique dans l'activité Aérospatial (-36,1%), par l'impact du confinement sur l'activité malgré les plans de continuité des opérations et par un effet de base défavorable, le chiffre d'affaires du premier semestre 2019 étant d'un niveau élevé. 

Au 30 juin 2020, le carnet de commandes du pôle s'établit à un niveau élevé de 531 millions d'euros, en hausse de +3,1 % par rapport au 31 mars 2020.

Le pôle conserve une marge d'EBITDA à deux chiffres à 12,2% du chiffre d'affaires. L'EBITDA est affecté par la baisse d'activité induite par la crise de la Covid-19, mais cet impact a été limité par les actions de réduction des coûts et la mise en œuvre des dispositifs d'aide du gouvernement (chômage partiel), en particulier dans l'activité Aérospatial.

 

Protection des Installations à Risques

Dans le pôle Protection des Installations à Risques, le chiffre d'affaires affiche une certaine résistance et ressort à 38,5 millions d'euros, en baisse de 11,5 % à données publiées et 9,8 % à données comparables[4]. Cette évolution traduit la résilience de l'activité Protection Incendie France et la stabilité du Nucléaire, tandis que l'activité Oil & Gas, déconsolidée début juillet par la fusion avec son concurrent InterDam, a pénalisé la performance du semestre. Retraité de cette activité, le chiffre d'affaires du premier semestre ressortirait en baisse de seulement 5,6 %.

Au 30 juin 2020, le carnet de commandes du pôle est de 81 millions d'euros, stable par rapport au 31 mars 2020.

L'EBITDA du pôle ressort à 0,9 million d'euros, en recul de 1,1 million d'euros par rapport au premier semestre 2019. Plus de la moitié de cette baisse est relative à la filiale Van Dam qui sera déconsolidée au second semestre 2020. La mise en œuvre des initiatives du gouvernement compense partiellement l'impact des mesures de confinement sur l'activité. La marge d'EBITDA ressort à 2,2 %, contre 4,5 % au premier semestre 2019.  

 

Impression 3D

Au premier semestre 2020, le chiffre d'affaires du pôle Impression 3D s'établit à 26,8 millions d'euros, en baisse de 23,9 %. Le pôle, et en particulier l'activité Products (-30,4 % au premier semestre), a été impacté par la crise sanitaire de la Covid-19 au deuxième trimestre 2020. La situation s'est ensuite améliorée mois après mois dans l'ensemble des activités.

L'EBITDA du pôle reste positif à 1,4 million d'euros au premier semestre 2020 bien qu'affecté par la baisse de l'activité induite par la Covid-19. La rentabilité de l'activité Systems affiche une nette résilience, avec un EBITDA en hausse de +5,6% au premier semestre 2020. La poursuite des initiatives de structuration du Groupe et de réduction des coûts, complétées par les dispositifs d'aide des gouvernements, contribuent à cette performance. En outre, les investissements dans les produits et les technologies dédiés aux applications de production à l'échelle industrielle ont été poursuivis pour stimuler la croissance future. La marge d'EBITDA du pôle est en léger repli à 5,3 % au premier semestre 2020, contre 7,3 % au premier semestre 2019.

 

Situation financière

Les flux de trésorerie générés par l'activité sont de 8,3 millions d'euros au premier semestre 2020, en léger recul de 1,3 million d'euros par rapport au premier semestre 2019. Le besoin en fonds de roulement s'améliore de +5,2 millions d'euros bénéficiant du recul de l'activité et de reports de charges sociales sur le second semestre.

Les investissements atteignent un niveau élevé de 13,3 millions d'euros au premier semestre 2020, contre 11,2 millions d'euros au premier semestre 2019. Le Groupe a maintenu un niveau d'investissements soutenu en R&D, en particulier dans le cadre du projet belgo-néerlandais du pôle Systèmes Intelligents de Sûreté.

La trésorerie a été renforcée par des Prêts Garantis par l'État (PGE) pour 22,6 millions d'euros. Au 30 juin 2020, la trésorerie disponible s'élève à 80,2 millions d'euros. Les 55 millions d'euros de lignes de crédit confirmées ne sont utilisées qu'à hauteur de 21,5 millions d'euros. La dette financière nette[5] ressort à 20,1 millions d'euros au 30 juin 2020, contre 8,2 millions d'euros 31 décembre 2019.

 

Perspectives

Le Groupe est confiant dans ses perspectives et anticipe un redressement du chiffre d'affaires au second semestre 2020, tout en restant prudent compte tenu des incertitudes liées à l'environnement sanitaire et macroéconomique. Les marchés finaux de Groupe Gorgé sont diversifiés et ne devraient pas être les plus durablement affectés par la crise actuelle, à l'exception de l'aérospatial (environ10 % du chiffre d'affaires du Groupe) plus sévèrement impacté dans le pôle Systèmes Intelligents de Sûreté.

Le Groupe a achevé le recentrage de son pôle Protection des Installations à Risques avec le rapprochement capitalistique de Van Dam et son concurrent InterDam début juillet. La conclusion de cette opération générera une plus-value de l'ordre de 3 millions d'euros au second semestre, augmentée par une plus-value de près de 4 millions d'euros liée à la cession pour 6,9 millions d'euros d'un actif immobilier fin juillet.

L'achèvement de ce recentrage initié il y a 18 mois illustre la volonté du Groupe de se focaliser sur les métiers de l'industrie à fort contenu technologique. La croissance du Groupe se fera selon trois axes complémentaires :

Premièrement, par de la croissance organique grâce à des perspectives commerciales prometteuses au second semestre dans l'ensemble des activités et illustrées notamment par le récent contrat de plus de 6 millions d'euros dans le nucléaire. D'autres commandes significatives sont attendues dans la Protection Incendie ou les Systèmes intelligents de Sûreté avec, comme annoncé en juillet 2020, un contrat de plus de 20 millions d'euros visé au troisième trimestre 2020 pour la fourniture de systèmes de robots de guerre des mines auprès d'un client à l'export.

Deuxièmement, par de la croissance externe. Avec près de 80 millions d'euros de trésorerie disponible, le Groupe n'a jamais été dans une situation aussi favorable pour saisir des opportunités d'acquisition qui pourraient se présenter dans le contexte actuel.  

Enfin, par le renforcement dans les métiers existants. Comme annoncé, le recentrage du Groupe sur des métiers à plus fort contenus technologiques se traduira également par un renforcement dans les activités prometteuses du Groupe. Cette stratégie s'illustre d'abord par le lancement de StedY, une offre de service digitale qui repense le métier de conseil en ingénierie et technologies, qui vient amplifier le positionnement du Groupe présent dans cette activité depuis 2012 (communiqué du 17 septembre 2020). En parallèle, le Groupe annonce également un projet de fusion-absorption d'ECA par Groupe Gorgé. Avec ce projet de fusion-absorption, Groupe Gorgé confirme sa volonté d'accompagner le développement d'ECA sur le long terme. La fusion permettrait en particulier d'unifier et de simplifier la structure de Groupe Gorgé en supprimant la double cotation de Groupe Gorgé et ECA. Elle donnerait accès à une liquidité renforcée aux actionnaires des deux sociétés, et notamment à ceux d'ECA, par une augmentation de la taille du flottant de Groupe Gorgé, ce qui favoriserait l'intérêt potentiel des investisseurs français et internationaux pour le Groupe. Elle permettrait également une économie de coûts.

Le principe de cette opération a été approuvé, le 21 septembre 2020 par le Conseil d'administration d'ECA et le 22 septembre 2020 par le Conseil de Groupe Gorgé, sur la base d'une parité indicative de 9 actions Groupe Gorgé pour 5 actions ECA basée sur une approche multicritères. Retrouvez le communiqué de presse de l'opération sur le site internet de Groupe Gorgé, rubrique « Communiqués de presse ».

***

Conférence téléphonique le mercredi 23 septembre 2020 à 10h00 CET

La présentation sera disponible avant la conférence sur le site internet de Groupe Gorgé : www.groupe-gorge.com, rubrique « Communiqués Financiers ».

Mercredi 23 septembre 2020 à 10h00, Raphaël Gorgé, Président-Directeur Général, et Loïc Le Berre, Directeur Général Adjoint en charge des Finances, commenteront les résultats semestriels de Groupe Gorgé et le projet de fusion de Groupe Gorgé et ECA à la communauté financière et répondront aux questions des analystes, lors d'une conférence téléphonique en français.

Pour participer à cette conférence téléphonique, vous devrez composer l'un des numéros suivants environ dix minutes avant le début de la conférence :

  •             France :                      +33 (0) 1 70 71 01 59 
  •             Royaume-Uni :          +44 (0) 2 07 19 43 759
  •             Allemagne :               +49 (0) 6 92 22 22 54 29
  •             Etats-Unis :                +1 64 67 22 49 16

Le code d'accès de cette conférence : 80305337#

Une rediffusion sera disponible dès que possible sur le site investisseur de Groupe Gorgé, rubrique « Communiqués Financiers ».

 

 

À propos de Groupe Gorgé
Créé en 1990, Groupe Gorgé est un groupe indépendant présent dans des industries de haute technologie. Le Groupe est aujourd'hui actif dans les secteurs de la sécurité et de la protection en environnements extrêmes ainsi que dans le secteur de l'impression 3D. Au cours de plus de 25 ans d'histoire, Groupe Gorgé a toujours su se développer et être un acteur des innovations technologiques et industrielles de son temps.
 
 
Systèmes Intelligents de Sûreté :
Développer des solutions technologiques innovantes et complètes pour des missions complexes dans des environnements hostiles ou contraints.
 
Protection des Installations à Risques :
Protéger les hommes et assurer la protection active et passive des installations pour les marchés de l'énergie et sur les secteurs industriels et tertiaires en France. Assurer la maintenance de ces systèmes de protection.
 
Impression 3D :
Accompagner les grands acteurs industriels dans leurs innovations et process de production en proposant des imprimantes 3D et des matériaux associés, des logiciels et pièces imprimées en 3D
 
Le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 274,6 M€ en 2019. Il s'appuie sur près de 1 800 collaborateurs et une présence dans près de 7 pays.
 
 
Plus d'informations sur
www.groupe-gorge.com / Suivez
@GroupeGorge sur Twitter

 
Groupe Gorgé est côté sur Euronext Paris Compartiment B
Code ISIN: FR0000062671
Mnémo : GOE
 
 
Contact investisseurs :
Anne-Pauline Petureaux
Relations investisseur
Tél : +33 1 53 67 36 72
E-mail : apetureaux@actus.fr
 
 
Contacts presse :
Manon Clairet
Relations presse financière
Tél : +33 1 53 67 36 73
E-mail : mclairet@actus.fr
 

 

 

Calendrier financier :

Chiffre d'affaires du troisième trimestre 2020 : 28 octobre 2020 après bourse

 

 

Disclaimer

 

Le présent communiqué a été préparé à des fins d'information uniquement. Il ne constitue pas une offre publique. Il n'est pas destiné à être diffusé dans les pays autres que la France. La diffusion de ce communiqué, l'Offre, de tout document relatif à l'Offre et la participation à l'Offre peuvent faire l'objet d'une règlementation spécifique ou de restrictions dans certains pays. L'Offre ne s'adresse pas aux personnes soumises à de telles restrictions, ni directement, ni indirectement, et n'est pas susceptible de faire l'objet d'une quelconque acceptation depuis un pays où l'Offre ferait l'objet de telles restrictions. En conséquence, les personnes en possession du présent communiqué sont tenues de renseigner sur les restrictions locales éventuellement applicables et de s'y conformer.

 

Les communiqués de GROUPE GORGE peuvent contenir des déclarations prospectives faisant état d'objectifs. Ces déclarations prospectives reflètent les attentes actuelles de GROUPE GORGE. Leur matérialisation dépend cependant de risques, connus ou non, et d'éléments aléatoires et d'autres facteurs qui pourraient entraîner une divergence significative entre les résultats, performances ou événements effectifs et ceux envisagés. Les risques et éléments aléatoires qui pourraient affecter la capacité du groupe à atteindre ses objectifs comprennent notamment, outre ceux rappelés dans les communiqués : la vigueur de la concurrence ; les crises sanitaires ; le développement des marchés sur lesquels opère le groupe et notamment son pôle Impression 3D ; les variations de devises ; l'obtention des autorisations d'exportation qui peuvent être nécessaires pour certaines activités ; le contrôle des coûts et des dépenses ; des changements en matière de législation fiscale, de lois, de réglementations ou de leur application ; notre capacité à suivre le rythme des avancées technologiques ; notre capacité à attirer et fidéliser le personnel compétent et les hommes-clé ; l'évolution, l'interprétation et l'application uniforme et la mise en œuvre des normes International Financial Reporting Standards (IFRS) auxquelles nous nous conformons pour établir nos états financiers ; les goulots d'étranglement dans la chaîne d'approvisionnement et de fabrication ; ou encore la performance de nos partenaires commerciaux (sous-traitants, agents, fournisseurs, etc.). Certains de ces risques sont repris et présentés de façon détaillée dans notre Document d'enregistrement universel disponible sur le site internet de GROUPE GORGE (www.groupe-gorge.com). Ces risques, aléas et autres facteurs ne sont pas exhaustifs. D'autres facteurs non-anticipés, inconnus ou imprévisibles, tels que l'évolution de la conjoncture économique et des marchés financiers pourraient également avoir des effets négatifs significatifs sur la réalisation de nos objectifs.

 

Le présent communiqué et les informations qu'il contient ne constituent ni une offre de vente ou de souscription, ni la sollicitation d'un ordre d'achat ou de souscription des actions de GROUPE GORGE ou de ses filiales cotées dans un quelconque pays.

 

Suivez-nous et vivez en direct les dernières actualités de

Groupe Gorgé sur Twitter !

@GroupeGorge

 


[1] Résultat opérationnel avant «dotations nettes aux amortissements et provisions», «autres éléments du résultat opérationnel» et « Quote-part dans les résultats des entreprises associées ».

[2] Résultat opérationnel avant «autres éléments du résultat opérationnel» et « Quote-part dans les résultats des entreprises associées ».

[3] Les données 2019 du pôle Protection des Installations à Risques sont hors contribution du groupe Cimlec, cédé en 2019.

[4] Hors Hoekstra-Suwald Techniek BV cédée en avril 2019 et le fonds de commerce de The Wind Factory cédé début 2020

[5] Dette nette hors dette de loyers résultant de l'application de la norme IFRS 16 et y compris la valeur de l'autocontrôle.


Cette publication dispose du service "Actusnews SECURITY MASTER".
- SECURITY MASTER Key : l5pulZhqlJnJmXKaapiWnJdnZmpikmObl2WdmmVwlMnKcGtimmxmnJmeZm9mlmtq
- Pour contrôler cette clé : https://www.security-master-key.com.



  Original Source: GROUPE GORGE