Actusnews Wire - Diffuseur professionnel d'information corporate et réglementée, autorisé par l'AMF et le CSSF.

  Communiqué de la société ALTAMIR du 15/05/2018

  15/05/2018 - 18:00

L'ANR par action d'Altamir est de EUR 21,21 au 31 mars 2018


Paris, le 15 mai 2018 – Conformément à ce qui a été annoncé le 7 mai dernier sur la base d'un estimé, l'Actif Net Réévalué[1] par action s'élève à €21,21 au 31 mars 2018, en recul de 1,5% par rapport au 31 décembre 2017 (€21,54).

Cette évolution s'explique, d'une part, par la baisse des cours de bourse des sociétés cotées du portefeuille, essentiellement Albioma et Altran, et d'autre part, par la cession de plus de la moitié de la participation dans Albioma à un prix inférieur au cours de bourse dans le cadre d'un placement privé par voie de construction accélérée d'un livre d'ordres réservé aux investisseurs institutionnels.

Rappelons qu'au 31 mars, seules les sociétés cotées sont réévaluées en fonction de leur cours de bourse (les sociétés non cotées sont réévaluées deux fois par an, au 30 juin et 31 décembre).

L'Actif Net Réévalué (capitaux propres en IFRS) au 31 mars 2018 s'élève à €774,4M[2] (contre €786,7M au 31 décembre 2017).

 

Activité et portefeuille

 

Au cours du premier trimestre 2018, Altamir a investi et engagé €40,3M (contre €7,1M au T1 2017), dont €31,1M[3] dans Business Integration Partners (Bip), un cabinet de conseil italien, leader en Europe. Bip propose des services de conseil en management, d'intégration et de transformation informatique et digitale pour accompagner les entreprises internationales dans leur stratégie d'innovation et de rupture technologique. La société est présente dans plus de 11 pays avec plus de 1 800 salariés.

Altamir a par ailleurs réalisé des investissements complémentaires dans les sociétés du portefeuille existant pour un montant brut de €15,2M, dont principalement €13,2M de souscription à l'augmentation de capital d'Altran au prorata de sa participation dans la société pour financer l'acquisition d'Aricent et €1,9M dans Nowo/ONI. L'investissement pour l'acquisition d'OmniAccess par Marlink qui correspondait à un engagement de €17,2M fin 2017 n'a finalement requis que €11,3M de fonds propres (le solde étant financé par de la dette), soit un écart de -€6M comptabilisé au titre du trimestre et de ce fait un montant net total de €9,2M d'investissements complémentaires.

Le volume des cessions et revenus s'élève à €37,5M pour le premier trimestre 2018 (contre €8,5M au T1 2017), et se décompose comme suit :

 

  • €36,4M provenant de la cession de 54% de la participation d'Altamir dans Albioma dans le cadre d'un placement privé auprès d'investisseurs institutionnels (Altamir détient désormais 5,5% du capital de la société via Financière Hélios) ;
  • €0,8M provenant de la cession de la société américaine Genex Services ;
  • €0,3M de distribution lié à l'investissement dans la société chinoise Huarong.

Au 31 mars 2018, le portefeuille d'Altamir est valorisé en IFRS à €890,4M (contre €894,6M au 31 décembre 2017). Après la cession de Genex et l'investissement dans Bip, il est composé de 49 sociétés, dont 40 sociétés non cotées (87% du portefeuille en valeur) et 9 sociétés cotées[4] (Altran, Albioma, Amplitude, EVRY, Guotai, Huarong, Manappuram, Shriram, Zensar).

 

Trésorerie et engagements

 

En tenant compte des encaissements et décaissements intervenus au premier trimestre, les comptes sociaux affichent au 31 mars 2018 une trésorerie nette[5] de €24,4M (contre €7,3M au 31 décembre 2017).

Le montant maximum des engagements d'Altamir au 31 mars 2018 s'élèvent à €244,2M[6] qui seront investis dans les 2-3 prochaines années :

  • €158,5M dans le fonds Apax France IX ;
  • €76,8M dans le fonds Apax IX LP ;
  • €6,9M dans le fonds Apax France VIII ;
  • €2M d'engagements résiduels aux côtés du fonds Apax France VII.

 

Pour rappel, Altamir bénéficie de la faculté d'ajuster tous les 6 mois le niveau de son engagement dans le fonds Apax France IX à la trésorerie effectivement disponible. Son engagement initial de €306M peut ainsi être réduit jusqu'à €226M. Pour la période allant du 1er février 2018 au 31 juillet 2018, la gérance a fait valoir ses droits de ne pas participer, le cas échéant, à la limite haute de son engagement dans tous les investissements effectués par le fonds Apax France IX au premier semestre 2018 qui seraient appelés au premier semestre 2019.

Afin de pallier d'éventuels décalages entre les flux d'investissement et de cession, Altamir peut avoir recours à une enveloppe de lignes de découvert d'un montant total de €60M disponible en sus de la trésorerie nette.

Rappelons également que les appels de fonds interviennent 12 mois après le closing de la transaction pour les investissements réalisés au travers du fonds Apax France IX et désormais également pour ceux du fonds Apax IX LP, permettant ainsi à Altamir d'avoir une visibilité de plusieurs mois sur ses besoins de trésorerie.

 

Faits marquants depuis le 31 mars 2018

 

Les sociétés cotées du portefeuille poursuivent leur dynamique de croissance. En dépit de la baisse de leur cours de bourse au premier trimestre 2018, Altran a publié un chiffre d'affaires consolidé en hausse de 6,7% et une croissance économique de 5,3% sur le premier trimestre 2018, tandis qu'Albioma a annoncé un chiffre d'affaires en hausse de 6% sur la même période, ainsi que la signature d'un partenariat stratégique pour la construction de 51 centrales photovoltaïques en toiture à La Réunion en 2019. Par ailleurs, Amplitude Surgical a publié un chiffre d'affaires en hausse de 6% (+8% à taux de change constants) pour les 9 premiers mois de son exercice 2017-18 (clos au 30 juin).

Un accord a été signé en vue de l'acquisition par le fonds Apax IX LP de Healthium MedTech, premier fournisseur indépendant de dispositifs médicaux en Inde (fils et aiguilles de suture, cathéters, gants chirurgicaux, …) ; l'investissement pour Altamir devrait être de l'ordre de €3,2M.

THOM Europe a levé une tranche de dette complémentaire dans le cadre de l'accord de refinancement signé en 2017, ce qui a permis à Altamir de percevoir €4,7M.

Amboise SAS, société détenue à 100% par Maurice Tchenio et sa famille, a déposé auprès de l'AMF un projet d'offre publique d'achat visant les actions de la Société Altamir. Toutes les informations relatives à cette offre sont disponibles sur le site www.altamir.fr.

 

Versement du dividende de €0,65 par action le 25 mai 2018

 

Lors de l'Assemblée Générale du 26 avril 2018, les actionnaires d'Altamir ont approuvé un dividende de €0,65 par action, soit 3% de l'ANR au 31 décembre 2017, identique à celui versé en 2017. Il sera mis en paiement le 25 mai 2018 (détachement du coupon le 23 mai 2018).

 

Gouvernance

 

Lors de l'Assemblée Générale du 26 avril 2018, les actionnaires d'Altamir ont approuvé la nomination de M. Jean Estin en qualité de membre du Conseil de Surveillance, en remplacement de M. Jean Besson qui n'a pas sollicité le renouvellement de son mandat. Ils ont également approuvé le renouvellement des mandats de membres du Conseil de Surveillance de Mme Sophie Etchandy-Stabile et de M. Jean-Hugues Loyez pour une durée de deux années.

Le Conseil de Surveillance d'Altamir qui s'est réuni le 26 avril 2018 sous forme de Comité des Nominations et des Rémunérations a décidé de renouveler le mandat de Président du Conseil de Surveillance de M. Jean-Hugues Loyez pour la durée de son mandat de membre du Conseil. Il a également décidé de renouveler le mandat de membre du comité d'audit de Mme Sophie Etchandy-Stabile, de nommer M. Gérard Hascoët en qualité de nouveau membre du comité d'audit, en remplacement de M. Jean Besson, et de désigner Mme Marleen Groen en qualité de Présidente du comité d'audit, pour la durée de leur mandat de membre du Conseil de Surveillance.

 

Calendrier 2018

 

Résultats semestriels et ANR au 30/06/2018 5 septembre 2018, après bourse
ANR au 30/09/2018 8 novembre 2018, après bourse

 

*    *    *    *    *    *    *    *    *    *    *    *    *    *    *

 

A propos d'Altamir

Altamir est une société cotée de private equity (Euronext Paris-B, mnémo : LTA) créée en 1995 et dont les actifs sous gestion s'élèvent à près de €800 millions. Son objectif est d'offrir aux actionnaires une appréciation du capital sur la durée et des dividendes réguliers, en investissant dans un portefeuille diversifié d'actifs essentiellement non cotés.

La politique d'investissement d'Altamir consiste à investir au travers et avec les fonds gérés par Apax Partners SAS et Apax Partners LLP, deux leaders du private equity qui prennent des positions majoritaires ou de référence dans des opérations de LBO et de capital développement, et visent des objectifs ambitieux de création de valeur.

Altamir donne ainsi accès à un portefeuille diversifié d'entreprises à fort potentiel de croissance dans les secteurs de spécialisation d'Apax (TMT, Consumer, Santé, Services) et sur des segments de marché complémentaires (PME en Europe francophone et grandes entreprises en Europe, Amérique du Nord et dans les principaux pays émergents).

La société bénéficie du statut de SCR (Société de Capital Risque) : elle est exonérée d'impôt sur les sociétés et ses actionnaires peuvent bénéficier d'avantages fiscaux sous certaines conditions de conservation des titres et de réinvestissement des dividendes.

 

Pour en savoir plus : www.altamir.fr

 

Contact

Agathe Heinrich

Tél. : +33 1 53 65 01 74

E-mail : investors@altamir.fr

 

[1] ANR net d'impôt, part des Associés Commanditaires porteurs d'actions ordinaires

[2] M = millions

[3] sur la base de la limite haute de son engagement dans Apax France IX

[4] Bien que cotée, la société Gfi Informatique est valorisée sur la base d'un prix de transaction et non plus du cours de bourse

[5] Trésorerie nette = disponibilités - dettes financières à court terme

[6] Ce montant n'inclut pas les €30,6M d'investissement résiduel dans CIPRÉS Assurances qui seront appelés en juillet 2018 et €31,1M investis dans Bip (sur la base de la limite haute de l'engagement dans Apax France IX) qui seront appelés au premier trimestre 2019